LE DIRECT
Explosion de la bombe atomique lancée par les Etats-Unis sur Hiroshima

Table ronde d'actualité internationale : Un monde sans armes nucléaires pourrait-il advenir ?

50 min
À retrouver dans l'émission

Alors que les Etats-Unis viennent d'annoncer la première visite d'un président américain à Hiroshima depuis la guerre, et juste après la signature des accords sur le nucléaire iranien, où en est-on de la lutte contre la prolifération nucléaire ? La dissuasion nucléaire se justifie-t-elle toujours ?

Explosion de la bombe atomique lancée par les Etats-Unis sur Hiroshima
Explosion de la bombe atomique lancée par les Etats-Unis sur Hiroshima

Cette semaine, on a appris que le président américain se rendra le 27 mai prochain à Hiroshima, sur le site de la première bombe atomique lancée le 6 août 1945.

Si l’administration américaine a fait savoir qu’il ne fallait pas s’attendre à des excuses de la part du seul président américain en exercice à se rendre au mémorial pour les victimes d’Hiroshima ; il faut voir dans ce geste le désir de peaufiner l’héritage qu’il cherche à léguer avant de quitter la Maison Blanche, et notamment ce rêve d’un monde sans armes nucléaires qu’il avait tant défendu lors de son discours de Prague en avril 2009, dans lequel il avait promis que son pays prendrait des mesures concrètes dans ce sens.

Mais s’il est parvenu à arracher un accord sur le nucléaire iranien dont il faudra voir s’il garantira que Téhéran s’en détourne durablement, les défis restent nombreux et les pays disposant de l’atome-tueur ne semblent pas disposés à s’en passer. A l’instar de la Corée du Nord qui en a même fait une condition de sa propre survie.

Mais bien d’autres pays ne semblent absolument pas enclins à désarmer et à suivre les termes du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires dans lequel on reconnaissait une poignée d’états comme étant dotés d’armes nucléaires : les États-Unis, la Russie (état successeur de l’URSS), le Royaume-Uni, la France et la République populaire de Chine.

En effet, depuis son entré en vigueur en 1970, d’autres s'en sont équipés et l’ont testé hors de ce traité : l'Inde, le Pakistan, la Corée du Nord mais aussi Israël.

Alors dans ce contexte : peut-on croire en un monde sans armes nucléaires ? Et d’ailleurs, où en est-on de la prolifération ? Quels sont les efforts pour la limiter ?

Une émission préparée par Xavier Martinet et Clémence Allezard

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......