LE DIRECT

Davos 2015: les défis de l'économie mondiale (2/3) - De l’exil fiscal à la solidarité : taxer les multinationales

50 min
À retrouver dans l'émission

Hier, il était question de la "boîte à outils des Etats".

Aujourd'hui s'ouvre à Davos, la 45e édition du forum économique mondiale. L'occasion pour nous de nous intéresser au double défi qui incombe aux États vis à vis des multinationales: enrayer l'exil fiscal & encourager la participation à "l'effort national".

Demain, c'est l'essor de l'économie de la débrouille qui nous occupera.

Depuis quelques temps, il semble que les états soient particulièrement préoccupés par le manque à gagner que constitue l’optimisation fiscale (la crise économique ayant probablement poussée en ce sens)…

Cette question est d’autant plus brûlante que le Luxembourg, pays dirigé de longues années par le président de la Commission européenne alors fraichement élu s’est retrouvé récemment au cœur d’un scandale financier – « LuxLeaks » - avec ces centaines d'accords fiscaux conclus entre le fisc luxembourgeois et de grandes multinationales (Apple, Amazon, Pepsi, Ikea, BNP Paribas, Disney, Skype)…

Dans cette affaire, l’administration luxembourgeoise aurait donné son approbation pour l'organisation de l'exil fiscal de centaines d’entreprises étrangères…

Dernier exemple en date, au dernier sommet du G20, à Brisbane (Ausrtalie) en novembre 2014, les chefs d’états avaient placé au programme de leur réunion la question de la fiscalité…

Les dirigeants ont discuté autour des failles juridiques qui permettent aux entreprises de payer moins/pas d'impôts dans les états dans lesquels elles exercent pourtant une activité… ils ont même pris des engagements pour lutter contre l’optimisation fiscale…

Nous verrons ce que l’on peut en attendre concrètement ?

Mais nos dirigeants ont-ils les moyens de cette ambition ? Quels sont les outils permettant d’y parvenir ? Que nos disent les expériences en la matière !?

Nous allons nous intéresser à l’Espagne qui, depuis le 1er janvier dernier, a vu l’entrée en vigueur d’une « taxe Google » en faveur des éditeurs de presse…

Mais Google a déjà répliqué en fermant son activité Google News en Espagne…

La taxe Google poussera-t-elle le géant d’Internet à payer ses impôts en Espagne ?... Pas sûr… On ira à Madrid demander directement au Ministère de la Culture pourquoi il a tenu à mettre en place cette taxe et ce qu’il en espère. Nous parlerons à la Directrice générale des politiques et industries culturelles et du livre, Teresa Lizaranzu.

Puis nous irons au Nigeria, un pays où les grands groupes pétroliers s’intéressent à l’or noir du Delta du Niger… Mais les bénéfices qu’ils en tirent profitent-ils aussi à l’état nigérian lui-même !?...

Nous retrouverons du côté de Lagos Godwin Ojo , directeur d’une ONG chargée de surveiller l’activité des groupes pétroliers internationaux…

Ici, en musique, et en humour, un petit clip parodiant la politique d'Obama en matière fiscale.

"Le franc suisse hors de contrôle" avec l'aimable autorisation de Globe Cartoon
"Le franc suisse hors de contrôle" avec l'aimable autorisation de Globe Cartoon Crédits : Patrick CHAPPATTE - Radio France
Une du Parisien, Mercredi 21 Janvier 2015
Une du Parisien, Mercredi 21 Janvier 2015 Crédits : Le PARISIEN - Radio France

Une émission préparée par Xavier Martinet et Camille Humbert

Intervenants
  • co-fondateur et directeur des programmes de l’ONG Environnmental Rights Action au Nigeria, chargée de l’aide au développement des populations du Delta du Niger
  • Journaliste et éditorialiste à Alternatives Economiques.
  • Directrice générale de la politique et des industries culturelles et du livre au Ministère espagnol de l’Education, Culture et Sports
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......