LE DIRECT

De la Méditerranée à la Caspienne, longue vue sur la mer (3/4) - La mer, nouveau terrain de recherche

51 min
À retrouver dans l'émission

Ce matin, c’est à la mer en tant que nouveau terrain de recherche que nous nous intéresserons. Longtemps, seules les activités traditionnelles ont caractérisé l’« usage » de la mer par les hommes. Longtemps donc, la mer est demeurée un terrain de recherche à bien des égards inexploré, dont l’éventail des potentialités est resté largement sous-estimé. Mais ces dernières décennies, les choses ont peu changé et la fascination grandie chez tous ces chercheurs des mers qui se lancent à la conquête de cette « étendue infinie ».

Ces 50 dernières années, avec les avancées de la recherche, la mer nous révèle des secrets bien gardés, des trésors enfouis dans ses profondeurs, ou même nichés le long de nos littoraux ou à sa surface, des découvertes permettant, nous dit-on, de relever les défis de demain : crise sanitaire, crise énergétique, crise alimentaire. La mer serait, sera, c’est un fait, l’avenir de la Terre.

N’est-ce pas prêter trop de pouvoir à l’espace maritime et à la recherche scientifique? Quoiqu’il en soit nous allons nous intéresser ce matin à l’action de la recherche dans l’espace marin.

La biodiversité marine est d’une richesse inouïe qui pourrait bien apporter des solutions thérapeutiques innovantes. On estime à l’heure actuelle qu’on connaît à peine 1% des organismes marins, et des milliers sont découverts chaque année; alors que, dans le même temps, nos ressources biologiques terrestres s’épuisent de jour en jour.

C’est donc peut-être dans ce domaine particulier que l’idée « d’Eldorado maritime » prend toute sa force: les médicaments de la mer seront-ils les remèdes miracles de demain?

Pour y répondre, direction la Bretagne avec Jean-Pascal Bergé, directeur de recherche à l’Ifremer, qui reviendra pour nous par téléphone sur les difficultés liées à l’exploitation de ces molécules marines, et la réalité de la recherche scientifique en la matière, une réalité qui détonne de l’euphorie médiatique.

La mer est par ailleurs en elle-même une source de production d’énergie. Les énergies marines renouvelables sont pleines de promesses.

Quelles sont les potentialités qui se cachent derrière ces « énergies marines renouvelables »? Que peut-on en attendre? Et, à quelles échéances? Ces énergies sont-elles en mesure de relever le défi de la transition énergétique, existe-t-il une volonté politique - et économique - pour aller vers leur développement? Quels sont les pays particulièrement bien positionnés dans ce domaine?

Intervenants
  • Paléontologue et biologiste, président du Muséum national d'Histoire naturelle
  • directeur de recherche à l’Ifremer (Science et Technologie de la Biomasse Marine) et coordinateur du groupement de recherche « sustainable exploitation of aquatic products ».
  • ingénieur, océanographe, cofondateur de Thetis-EMR (convention internationale des énergies marines renouvelables).
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......