LE DIRECT

De Tokyo à Oslo, le monde des droites radicales (2/4) - Identité nationale, l’écriture d’une mythologie

49 min
À retrouver dans l'émission

L'identité est toujours un bricolage. Dès qu’il y a création d’une identité nationale, il y a interprétation du passé, relecture, réappropriation. Partout dans le monde, les droites radicales ont donc pris l'habitude d'écrire les mythologies nationales qui justifiaient leurs discours. Relectures d'événements historiques, impasse sur certaines périodes, invention de références... La passé supposé sert à légitimer les politiques d'aujourd'hui.

L'un des bricolages identitaire les plus farfelus, méconnu en France et pourtant extrêmement influent en Russie est le néo-Eurasisme d'Alexandre Dougine. Mêlant théories politiques réactionnaires d'Europe de l'Ouest, orthodoxie et ésotérisme, Dougine défend l'idée d'une identité Eurasienne qui justifierait la création d'un empire pan-Slave sous domination russe.

Mais en Europe de l'Est, chaque pays a aussi sa propre droite radicale qui réécrit elle-même son histoire. En Hongrie, le parti d'extrême-droite antisémite Jobbik prend des libertés avec l'histoire de l'entre-deux guerres pour détourner son regard de l'Union européenne.

En Ukraine, où l'histoire du pays est si complexe que l'extrême-droite peine à s'y référer pour construire un discours nationaliste, la droite radicale essaie de s'accrocher à l'histoire qui s'écrit aujourd'hui place Maïden pour construire de nouveau mythes nationaux.

Quels sont les processus d'écriture et d'instrumentalisation des mythologies nationales ?

Intervenants
  • professeur de sciences politiques à l'université internationale en langue allemande Andrassy à Budapest
  • chercheur ukrainien spécialiste de l'extrême-droite à l'University College London.
  • historien et politologue des idées.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......