LE DIRECT

Déjeuner sur l’herbe : le cannabis de Ketama à Montevideo (4/4) - Fumeurs de ganja, mythes et réalités des Rastafaris

52 min
À retrouver dans l'émission

Bruno Blum
Bruno Blum Crédits : Radio France

Le mouvement rastafari est un mouvement à la fois mystique, culturel et politique. Il est apparu dans les années 1920 mais prit une dimension nouvelle au tournant des années 1960. A son origine, on trouve notamment Marcus Garvey, leader noir du 20ème siècle, considéré comme un prophète par ses adeptes (d’où son surnom Moses ). Depuis le ghetto de Harlem, c’est lui qui lança cette prédiction selon laquelle un roi noir allait être couronné en Afrique et qu'il rassemblerait les tribus perdues pour les libérer et les ramener en Afrique. L’Éthiopie étant le seul Etat traditionnel africain à avoir résisté à la colonisation, le dernier empereur d’Ethiopie - Hailé Sélassié 1er - incarna pour les rastas ce messie guidant les peuples africains sur les voies de la liberté.

Le mouvement rastafari est considéré tantôt comme une religion, tantôt comme une philosophie ou encore un syncrétisme en raison de ses références à la Bible, d’autres encore y trouvent des similitudes avec le Shivaïsme notamment du fait de la place qu’y tient le Cannabis. En effet, il y existe un usage quasi religieux du cannabis, mais un usage qu’il faut aussi replacer dans un contexte plus large d’utilisations des plantes (notamment dans un but médicinal).

Quelle est la place du cannabis dans l’histoire du mouvement rastafari?

Aujourd’hui, les codes et les pratiques rastas ont été largement récupérées par la société jamaïcaine et plus largement par des communautés partout dans le monde dont les visions et les valeurs sont assez éloignées de la culture authentique des rastas. Comment comprendre cette « réappropriation » qui produit, aujourd’hui, une image assez fausse de la culture rasta originelle?

Qu’est-ce qui se cache derrière le mythe du rasta pacifiste, fan de reggae, au cerveau joyeusement ramolli par la consommation abusive de Ganja?

La France arabo-orientale (1/4)

A l’occasion de la sortie du livre La France arabo-orientale ( éditions La Découverte) , CulturesMonde vous propose toute la semaine, en dernière partie d'émission, un feuilleton : la visite de l’exposition "Histoire des présences arabo-orientales en France". Une exposition itinérante qui démarre sur l’esplanade de l’Institut du Monde Arabe. Sous ce titre, c'est 13 siècles de présences réciproques qui sont retracées.

Christophe Payet a visité l'exposition avec l'un de ses concepteurs : l'historien Pascal Blanchard.

Aujourd'hui : Crispations et marches antiracistes

Nous arrivons à la fin de cette exposition, et après la déchirure de la décolonisation et de la guerre d'Algérie, la crise économique arrive avec son lot de stigmatisation et de rejet raciste.

Écouter
6 min
Écouter
Marche des "Beurs"
Marche des "Beurs" Crédits : Radio France
Intervenants
  • journaliste (Best), biographe de Lou Reed (Electric Dandy, Castor Astral, 2013).
  • ethnologue, documentariste, membre d’une confrérie d’ascètes Udasin dans le nord de l’Inde. Auteur du film « Les renonçants Udasins de l’ashram Mauni Baba ».

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......