LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

DES MURS ET DES HOMMES - 1/3 - Entre Tijuana et San Diego, comment sauter le mur ?

51 min
À retrouver dans l'émission

Si, pendant de longues années, la frontière entre les USA et le Mexique se matérialisait par de simples pierres, puis par des clôtures de fer ou du fil de barbelés, depuis 1994, d’immenses piliers métalliques sont plantés dans le sol pour séparer les deux pays et contenir l’immigration clandestine et le trafic de drogue.

Pour autant, il n’entame pas la détermination des migrants qui s’enfoncent toujours plus loin dans le désert pour le contourner (le mur ne s’érigeant que sur environ un tiers des 36000 km de frontière).

Selon des organisations humanitaires, plus de 5000 migrants auraient trouvé la mort depuis 1994 en essayant de franchir cette ligne à la conquête du nouveau monde.

Comment ce mur est-il perçu de part et d’autre de la frontière ? Comment des démocraties en arrivent-elles à ériger des murs qui excluent « l’autre » ? Que nous nous dit ce mur de la politique d’immigration américaine ?

On en parle avec :

James Cohen , professeur à l'Institut du monde anglophone, université Paris III, co-auteur de "L'Atlantique multiracial, discours, politiques, dénis "(Khartala - CERI, 2012).

depuis San Diego (Etats-Unis), Enrique Morales , président de l'association Border Angels

depuis Mexico (Mexique), Marie-Carmen Macias , chercheuse en accueil au Colegio de la Frontera Norte (departement des Etudes sociales)

Intervenants
  • spécialiste des questions migratoires aux Etats-Unis, professeur à l'Institut du monde anglophone de l'université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
  • chercheuse à l’Institut des hautes Etudes de l’Amérique latine.
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......