LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
2005, Washington: Georges W. Bush rend hommage à William F. Buckley.
Épisode 2 :

Sur le front des idées

50 min
À retrouver dans l'émission

En quoi consiste précisément l’idéologie conservatrice et comment a-t-elle évolué depuis les années 60 ? Quelles sont ses racines historiques et comment expliquer qu’elle ait pris une telle place dans la vie politique américaine mais aussi au sein de la vie des idées de plusieurs pays européens?

2005, Washington: Georges W. Bush rend hommage à William F. Buckley.
2005, Washington: Georges W. Bush rend hommage à William F. Buckley. Crédits : Kevin Lamarque - Reuters

Hier, nous essayions de déterminer si oui ou non, Donald Trump s'inscrivait dans le sillage des conservateurs américains ou s'il n'était qu'un habile, et opportuniste,  animal politique. Aujourd'hui, nous demeurons à proximité des sphères politiques mais c'est sur le front des idées que nous nous situons.

Après l'élection, puis la réélection de Georges Bush à la présidence des Etats-Unis, on a beaucoup évoqué l'influence des réseaux « conservateurs » ou «néoconservateurs » pour expliquer les orientations de l’administration. Des fondations et des thinks tanks qui se sont largement constitués dans les années 1970 grâce aux financements de riches philanthropes conservateurs. En 2008, l’élection triomphale de Barack Obama marque toutefois le rejet de la politique de Bush et des néo-conservateurs propulsés par lui sur le devant de la scène. Pourtant, depuis quelques années, les intellectuels conservateurs semblent de retour en grâce. Paul Wolfowitz, William Kristol, Robert Kagan et les autres membres du groupe Project for the New American Century, formé par les néo-conservateurs dans les années 90 sont régulièrement accueillis dans les studios télévisés et leur expertise est partout sollicitée. Mi janvier, un influent magazine conservateur américain, the National Review, s’est ouvertement positionné contre Donald Trump dans un numéro spécial attaché à démonter le programme du candidat républicain. Les intellectuels de droite, qu’ils soient réactionnaires, libertariens ou néo-conservateurs, comptent bien continuer le combat contre l’establishment intellectuel américain, souvent proche du parti démocrate.

  Les « conservateurs » parviennent-ils à former un groupe uni, eux qui rassemblent des familles idéologiques aussi disparates que les libertariens, les traditionnalistes, les conservateurs religieux et les néo-conservateurs ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny

Bibliographie

How to be a conservative ?Roger ScrutonBloomsbury Continuum, 2014

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......