LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Dieu et les banques (1/4) - Le faste de l’Eglise dans l’Europe de l’austérité

50 min
À retrouver dans l'émission

Isabelle Dépret
Isabelle Dépret

Si en France, l’institution ecclésiastique chrétienne détient assez peu de biens et que beaucoup de diocèses sont en crise, il n’en est pas de même dans le Sud de l’Europe où l’Eglise est un grand propriétaire foncier. En Italie, en Grèce ou encore en Espagne, l'Eglise possède des terrains, des champs, des hôtels de luxe, des parkings même.

Or, dans cette période de crise économique qui touche particulièrement ces pays, la relation entre ces trois instances - religion, nation, citoyens - se reconfigure de manière particulière. Certains privilèges sont de plus ne plus remis en question. En effet, dans ces trois pays, à mesure que la crise s’aggrave et qu’elle devient de plus en plus insupportable pour les citoyens les plus touchés (surtout en Grèce où le contraste entre les richesses de l’Eglise et la faillite de l’Etat apparaît de plus en plus insupportable pour certains), l’Etat tente d’imposer à l’Eglise un impôt foncier.

L’Eglise doit-elle payer des impôts et ainsi participer à l’effort en période d’austérité? Son visage pourrait-il en être modifié?

Intervenants
  • porte-parole de l’association espagnole Europa Laica.
  • chercheuse à l’Université libre de Bruxelles, docteur en histoire.
  • prêtre du diocèse de Paris, sociologue, chercheur associé au Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (EHESS).
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......