LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Djihad vers une mobilisation générale (4/4) - Départ et retour des dihadistes: les autres lignes de front

50 min
À retrouver dans l'émission

Quatrième et dernier temps de notre semaine placée sous le thème du Djihad.

Pour clore cette semaine, nous traiterons d'autres lignes de front de cette "mobilisation générale": celles au sein de l'Union Européenne, de l'Australie, des Etats-Unis, où il est question du départ et du retour des djihadistes "occidentaux".

L’accent britannique de l’assassin de Steven Setloff et James Foley, révélé au monde entier dans des vidéos diffusées par l’Etat islamique, a relancé toutes les inquiétudes… Inquiétude autour des ces milliers de jeunes Européens, Tunisiens, Saoudiens, Algériens qui partent faire le djihad en Syrie, acquérir de nouvelles tactiques de combat et grossir les rangs des djihadistes de l’Etat islamique. Inquiétude, surtout, sur le retour possible de ces combattants radicalisés, surentrainés, qui pourraient importer le combat en Europe.

Les Occidentaux craignent en particulier que le chef du groupe, Abou Bakr Al-Baghdadi, se lance dans des attaques d’envergures afin de gagner encore en légitimité dans le paysage djihadiste mondial…

Selon les chiffres, il y aurait entre 10 000 et 15 000 étrangers en Syrie dont 3 000 Tunisiens, environ 500 Britanniques et 400 Français… Face à cette menace, les pays occidentaux ont déjà commencé à renforcer leur arsenal anti-terroriste. David Cameron a dévoilé lundi un plan anti-djihad devant le Parlement et relevé de « substantiel » à « grave » son niveau d’alerte de sécurité… En France, un projet de loi sera débattu au Parlement dans les prochains jours pour renforcer les mesures de sécurité et de surveillance des candidats au djihad…

Quelles sont ces mesures policières et juridiques mises en œuvre pour empêcher les départs !?... seront-elles efficaces ?... Quel risque concret le retour de ces combattants expérimentés présente-t-il ?...

Comment repérer et surveiller les djihadistes susceptibles de commettre un attentat parmi les centaines de combattants qui reviennent de Syrie ? Comment renforcer les dispositifs de sécurité sans nuire aux libertés publiques ? Et comment sanctionner ces musulmans radicalisés part au combat ?

Pour en parler:

Eric Dénécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R)& par téléphone: Usama Hasan, depuis Londres, ancien djihadiste britannique et spécialiste du contre-terrorisme dans le think tank "Quilliam". Dorothée Moisan, journaliste à l'AFP, auteur d'un reportage sur la communauté somalienne de Minneapolis aux Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Dessin animé d'Abdullah X, ancien extrémiste, qu'il a produit afin de dissuader les jeunes musulmans britanniques de rejoindre la Syrie.

Intervenants
  • Directeur du Centre français de recherche sur le renseignement et de sa société de conseil en Risk Management
  • Ancien djihadiste britannique & spécialiste du contre-terrorisme dans le think-thank "Quilliam"
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......