LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Embargo: l'arme des puissants (2/4) - Négocier ou punir: la stratégie des états

49 min
À retrouver dans l'émission

Il y a une semaine, les Etats-Unis imposaient de nouvelles sanctions contre plus de 25 entités et entreprises iraniennes accusées de favoriser le programme nucléaire de Téhéran. Une décision prise de façon unilatérale par Washington qui interroge sur les limites et les dérives possibles de ces embargos, souvent prises au nom de bonnes intentions telles la lutte contre la prolifération des armes, le terrorisme ou la défense des droits de l'homme.

Les sanctions économiques globales contre l’Irak entre 1990 et 2003 par exemple étaient-elles compatibles avec le respect effectif de la Charte de l’ONU, des droits humains et du droit international humanitaire ?...

Plus globalement, les sanctions internationales sont-elles vraiment efficaces ? On a vu, dans le cas de l'Irak ou de la Libye, que ce sont les interventions militaires qui ont provoqué la chute de Saddam Hussein en 2003 et de Kadhafi en 2001 (et non les sanctions dont leurs régimes ont été victimes)…

L'embargo est-il devenu une simple stratégie punitive, une démonstration de force des puissants soucieux de ne pas perdre la face ?... Et au-delà des questions de légalité et de légitimité, les embargos ne sont-ils pas contre-productifs ? Certains experts estiment que les sanctions internationales exacerbent les sentiments nationalistes et anti-occidentaux et renforcent les régimes qu'elles prétendent faire tomber.

L'embargo, l'arme géopolitique des puissants... On en parle tout de suite avec Jean-Jacques Roche, directeur de la recherche de l’Institut des hautes études de défense nationale.

Nous irons du côté de la Chine, qui est soumise depuis le massacre de Tiananmen en 1989 à un embargo sur les armes (avec Pierre Picquart, docteur en géopolitique et en géographie humaine de l’Université de Paris-VIII.)…

Enfin, Manon-Nour Tannous, chercheuse à l’Université Paris II Panthéon-Assas, nous montrera comment les puissances occidentales ont détourné l'embargo syrien pour pouvoir fournir armes et munitions à la rébellion…

Deuxième étape de notre semaine consacrée aux embargos...

Ce matin, l'embargo comme arme géopolitique... Arme géopolitique des puissants tels que le suggère notre titre de semaine, arme utilsée tantôt pour dissuader, négocier ou punir...

"Négocier ou punir: la stratégie des Etats" avec:

Jean-Jacques Roche, Directeur de la formation, des études et de la recherche de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN), spécialiste des relations internationales et de la sécurité.& au téléphone: Pierre Picquart, docteur en géopolitique et en géographie humaine de l’Université de Paris-VIII, spécialiste de la Chine et du monde chinois. Manon-Nour Tannous, doctorante, spécialiste de la Syrie et de la rébellion syrienne

Intervenants
  • directeur de la formation, des études et de la recherche de l’IHEDN
  • politologue, maître de conférences à l'Université de Reims, enseignante à Sciences Po et chercheure associée au Centre Thucydide (Université Paris II) et au Collège de France (chaire d’histoire contemporaine du monde arabe)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......