LE DIRECT

En avant marche (3/4) - Sur la route toute la sainte journée

50 min
À retrouver dans l'émission

Frédéric Gros
Frédéric Gros Crédits : Radio France

Depuis toujours les religions du monde incitent leurs fidèles à parcourir des centaines, parfois des milliers de kilomètres à pied pour se rendre en « terre sainte », sur des lieux chargés de sacralité, tantôt terre des ancêtres, tantôt sanctuaire naturel. Dans notre civilisation chrétienne occidentale, les lieux de sépulture des saints (comme Saint-Jacques-de-Compostelle) et la terre où vécut Jésus de Nazareth sont visitées par des millions de personnes chaque année. Le même phénomène existe dans les traditions telles que bouddhisme, l’hindouisme, ou encore chez les peuples indigènes d’Amérique latine, etc...

Comment comprendre cette même importance de la marche rituelle, dans des civilisations si distinctes? Entreprend-on un pèlerinage pour les mêmes raisons selon sa culture ou sa tradition? Quels points communs entre les milliers de pèlerins chrétiens qui partent à Compostelle et les pèlerins des cultures autochtones qui parcourent à pied le chemin qui les sépare de la terre de leurs ancêtres, pour renouer un lien avec leur passé, pour faire corps avec leur communauté?

La marche est un exercice physique répétitif, pénible, qui demande au pèlerin des efforts importants. De quoi débarrasser l’esprit des tourments de l’ego; de quoi créer un vide dans son âme – diraient les croyants – que la grâce pourra venir remplir au terme d’un long processus. Si l’on veut comprendre ce qui se joue dans l’expérience d’un pèlerinage il faut donc s’intéresser tout à la fois au parcours du pèlerin qu’à sa destination, ce que nous verrons ce matin avec Frédéric Gros.

Puis nous donnerons la parole à un pèlerin, Sébastien de Fooz, qui a vécu cette expérience intérieure, qui a parcouru à pied la route depuis sa Belgique natale jusqu'à Jérusalem. Pourquoi avoir entrepris une telle aventure? Enfin on se demandera si les pèlerinages très éloignés de nous – culturellement et géographiquement – peuvent se comprendre selon les mêmes principes, et pour cela nous mettrons alors le Cap sur le Japon avec Nathalie Kouamé.

Les musiques diffusées lors de l'émission:

  • Ô Jerusalem , Odetta

  • Doors of Jerusalem , Naziha Azzou & Adel Salameh

  • Poor pilgrim of sorrow , Reverend Beck

  • The pilgrim road , Harry Gregson Williams

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......