LE DIRECT
Obama à Nairobi, lors du salon Power Africa Innovation, 25 septembre 2015
Épisode 2 :

Renouvelable : l’enfer vert de la transition

49 min
À retrouver dans l'émission

Quels sont les enjeux d'une transition énergétique au niveau mondial ? Comment aider les pays en voie de développement à produire de l'énergie "propre" mais aussi inciter les pays développés à augmenter la part des énergies renouvelables au sein de leur mix énergétique ?

Obama à Nairobi, lors du salon Power Africa Innovation, 25 septembre 2015
Obama à Nairobi, lors du salon Power Africa Innovation, 25 septembre 2015 Crédits : Jonathan Ernst - Reuters

Après l'adoption de l'accord de Paris sur le climat à la fin de la COP21, Hakima El Haite, ministre de l’Environnement du Maroc, a pris la parole saluant le texte, donnant rendez-vous à Marrakech pour la COP22 et rappelant les efforts déjà engagés par son pays. D’ailleurs, ces efforts on les a vus du côté de Ouarzazate avec cette gigantesque centrale thermo-solaire, baptisée Noor (lumière en arabe). La ministre française de l’écologie, Ségolène Royal, s’est rendu sur place la semaine dernière pour son inauguration, sur l’invitation du Roi Mohammed VI. Elle a salué les efforts du royaume chérifien, tout en rappelant le soutien des entreprises françaises au déploiement des énergies renouvelables au Maroc. Ce projet s’inscrit dans un vaste plan, très ambitieux, lancé en 2009, qui devrait permettre au pays d’être fourni pour moitié en énergies renouvelables (éolien, solaire, hydraulique) d’ici 2030.

Après le succès de la Cop21, l’heure de la transition énergétique en actes est-elle arrivée ? Bien au-delà des frontières du royaume chérifien, cette question de la transition, des énergies vertes, est au cœur des grandes manœuvres au niveau mondial. « Décarboner » l’énergie des pays du nord, développer les pays du sud en misant sur le renouvelable, c’est le défi dans lequel les géants du secteur sont engagés. Ces grands groupes internationaux semblent d’ailleurs déjà avoir intégré cette transition énergétique dans leur fonctionnement industriel. Du cadre légal issu des grandes négociations internationales aux logiques plus strictement économiques, typiques des grands consortiums internationaux, comment se déroule, au quotidien, cette nouvelle bataille mondiale de l’énergie ?

Centrale de Hami, Xinjiang, Chine, 17 septembre 2015
Centrale de Hami, Xinjiang, Chine, 17 septembre 2015 Crédits : Stringer - Reuters

En Europe, l’affaire est aussi de la plus haute importance pour la Commission, qui dévoilera ce 10 février un « paquet sur la sécurité énergétique ». Quelle place pour les énergies vertes dans cet ensemble de mesures ? Comment s’organise, dans toute l’Europe, la transition énergétique ? Le fameux « paquet énergie-climat » signé en 2007 et révisé en 2014 tiendra-t-il ses objectifs pour 2020 ?

Nous tenterons de le comprendre aujourd’hui avec deux spécialistes des énergies renouvelables, Cédric Philibert et François Bafoil. Nous irons aussi avec Olivier Grandvoinet en Afrique du sud, pays encore largement tributaire d’une énergie hautement carbonée, le charbon, mais qui s’impose, justement, comme un laboratoire de la transition énergétique.

Une émission préparée par Antoine Dhulster

Intervenants
  • directeur de recherche CNRS, Ceri-Sciences Po
  • administrateur de la division Efficacité énergétique et environnement de l’Agence internationale de l’énergie
  • Chef de projet Infrastructure et Changement Climatique à Johannesburg pour l'Agence Française de Développement (AFD)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......