LE DIRECT

This is England (2/4) - London's burning: le défi multiculturel

50 min
À retrouver dans l'émission

Delphine Papin
Delphine Papin Crédits : Radio France

Les attentats de Londres, en 2005, avait porté un grand coup au modèle multiculturel britannique. A tel point qu’on pourrait se demander aujourd’hui s’il n’est pas en faillite. En tout cas il est légitime de le penser lorsqu’on se remémore le fameux discours de David Cameron prononcé à Munich en février 2011. Le Premier ministre y faisait état d’un échec du multiculturalisme d’Etat qui avait abouti à une radicalisation de certains jeunes extrémistes musulmans. Une référence aux attentats suicides de juillet 2005 qui ont coûté la vie à plusieurs dizaines de personnes.

Quelques mois après ce fameux discours de David Cameron, la capitale anglaise s’embrasait pendant près d’une semaine, les « London Riots » de juillet 2011 ont, eux aussi, fait beaucoup parler: marquent-ils également un échec du multiculturalisme à l’anglaise ?

Ce débat est en réalité très complexe, et pour le comprendre un peu mieux il faut remonter aux origines des politiques multiculturalistes au Royaume-Uni: dès les années 1960 l’immigration transforme le visage des quartiers populaires du pays, sur le modèle de ce qui se passe partout en Europe. L’Etat britannique se montre très tôt soucieux de prévenir les tensions entre communautés, en adoptant tout une série de lois anti discrimination.

Concrètement – et c’est peut-être la spécificité du modèle anglais et londonien en particulier – ces lois se traduisent par des politiques locales adaptées à chaque communauté de migrant. Il s’agit de s’adresser à chacun en préservant les spécificités culturelles, bien souvent en les encourageant. Ce modèle qui a donné naissance au multiculturalisme londonien est encore aujourd’hui très ancré dans les mentalités, et semble d’ailleurs bien résister, malgré des limites certaines. Pour essayer de mieux comprendre ce débat et surtout ses implications concrètes, nous allons nous intéresser à ce multiculturalisme à une échelle très locale, celle des quartiers de Londres.

Intervenants
  • grand reporter Europe pour le quotidien The Guardian.
  • journaliste, documentaliste pour la BBC, auteur du docu « the rivers of blood » diffusé en 2008 sur BBC4.
  • docteur de l'Institut francais de géopolitique, Université Paris 8 et cartographe au journal Le Monde.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......