LE DIRECT
Couverture de l'Etranger d'Albert Camus
Épisode 1 :

Edition indépendante: le temps de la résistance

50 min
À retrouver dans l'émission

En 2015, disparaissait Maspero éditeur et passeur de mots engagé, il y a trois ans André Schiffrin, figure de l’édition indépendante… et il y a quelques semaines à peine Umberto Eco…Umberto Eco qui, quelques mois avant son décès quittait avec fracas son éditeur historique Bompiani.

Couverture de l'Etranger d'Albert Camus
Couverture de l'Etranger d'Albert Camus

Alors que jeudi s’ouvrira la 36e édition du salon du Livre, rebaptisé cette année Livre Paris, CulturesMonde vous propose une semaine livresque, nous nous intéresserons aux gens du livre : ceux qui le font, le promeuvent, le font vivre… Agents littéraires, libraires, auteurs chevronnés ou apprentis mais aussi émission spéciale littérature congolaise puisque Brazzaville et Pointe noire sont à l’honneur cette année... Ce matin, le monde de l’édition où se côtoient éditions indépendantes à taille humaine et véritables mastodontes toujours plus gourmands.

L’année dernière disparaissait Maspero, éditeur et passeur de mots engagé, il y a trois ans André Schiffrin, figure de l’édition indépendante… et il y a quelques semaines à peine Umberto Eco…Umberto Eco, qui, quelques mois avant son décès quittait avec fracas son éditeur historique Bompiani (une des maisons de RCS libri) pour lancer sa propre maison d’édition. En cause : le rachat de Bompiani à l’époque le 2ème éditeur du pays par le premier, Mondadori, mastodonte éditorial de la famille Berlusconi. En Italie, le monde de l’édition est en ébullition depuis la tentative de rachat du groupe Rizzoli (auquel appartient Bompiani) par le géant Mondadori. Pourtant, il se pourrait que l’autorité italienne de la concurrence bloque ce rachat pour abus de position dominante (cette acquisition faisant du géant le leader italien avec 40% du marché national, au-dessus de la limite des 35% autorisée par la loi). Si sa situation est incomparable, l’Italie n’a pourtant pas l’apanage de la tendance monopolistique : le groupe français Hachette vient de racheter Pearson le 6ème mondial rassemblant plus de la moitié du marché… En Espagne, l’éditeur Planeta représente 24% du marché, Penguin-Random House 26% au RU, Bertelsmann 23% en Allemagne… Partout le phénomène de concentration s’accentue : comment vivent dans ce contexte les éditions indépendantes ? Quelles menaces cette concentration fait-elle peser sur la liberté d’expression, sur l’indépendance éditoriale ?Quelle place pour l’édition « marginale » ? Quel modèle économique garantirait l’indépendance ?Nous entendrons quelques-unes de ces voix qui font l’édition… notamment un autre auteur qui avait quitté la maison Bompiani en même temps qu’Umberto Eco, pour fonder la Nave di Teseo : Sandro Veronesi. Nous irons aux États-Unis - terre d’accueil des Schiffrin - où nous donnerons la parole à Tynan Kogane de la maison d’édition new yorkaise New Directions, petite maison indépendante qui vit de poèmes français et de livres sur Kafka…. Thésée, c’est aussi la figure mythologique qu’Octavio Kulesz, jeune éditeur argentin avait convoqué lorsqu’en 2010 Il fonde Teseo, l’une des premières maisons d’édition numérique argentine… Nous parlerons des défis de l’édition numérique dans un pays à forte tradition éditoriale tel que l’Argentine mais aussi dans les pays en développement en général… Et en studio, une autre vigie de l’édition : Liana Levi, fondatrice de la maison d’édition Liana Levi.

Une émission préparée par Clémence Allezard

Bibliographie

L'édition sans éditeurs

L'édition sans éditeursLa Fabrique, 1999

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......