LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dmitry Medvedev et Manuel Valls à la conférence sur la sécurité de Munich
Épisode 4 :

La défense introuvable

48 min
À retrouver dans l'émission

Quelles alliances ou quelles coopérations envisager entre les pays membres de l'Union Européenne pour répondre aux nouveaux défis sécuritaires ? Quelle doit être la place des institutions européennes dans ces questions de sécurité, indépendamment des initiatives de l’OTAN ?

Dmitry Medvedev et Manuel Valls à la conférence sur la sécurité de Munich
Dmitry Medvedev et Manuel Valls à la conférence sur la sécurité de Munich Crédits : Dmitry Astakhov - Reuters

La conjoncture est historique pour les Européens qui font face pour la première fois depuis des décennies à des crises sécuritaires sur tous les fronts : attentats djihadistes, crise des réfugiés, et affrontements armés non loin des frontières de l’Union. Des défis qui sont autant de menaces pour la cohésion des nations européennes. Quelles réponses les gouvernements y apportent-ils ? Et comment organiser la défense et la sécurité de l’Europe ?

Deux événements majeurs sont attendus : en juin doit être rendue publique la stratégie de sécurité et de défense de l’Union Européenne, sous l’autorité de Federica Mogherini. En juillet, l’Otan se réunira à Varsovie, dans un climat de très forte attente des pays de l’Est de l’Europe face à l’éventualité de nouvelles agressions russes après l’annexion de la Crimée et le conflit en Ukraine.

C’est bien l’Alliance Atlantique qui est aujourd’hui le bras armé des Européens, et l’on peut logiquement se demander quelle peut, quelle doit être la place des institutions de l’Union Européenne pour ces questions de sécurité, indépendamment des initiatives de l’Alliance ? Finalement, au-delà de la nécessaire coordination des moyens militaires et des questions de sécurisation des frontières extérieures de l’Union Européenne, l’Europe peut-elle envisager d’intégrer un jour ses moyens de défense ?  Quelles alliances, quelles coopérations pour répondre aux nouveaux défis sécuritaires ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Nous nous intéresserons également aux questions de renseignement, par définition éternelle chasse gardée des Etats jaloux de leur souveraineté et de la défense de leurs intérêts stratégiques. Les Européens peuvent-ils seulement coopérer dans un domaine aussi sensible, alors que le contexte semblerait pourtant l’imposer ?

Nous discuterons enfin également de l’importance de l’Otan en Europe du Nord et de l’Est, théâtre d’un regain de tension inédit depuis la fin de la Guerre froide.

Une émission préparée par Antoine Dhulster.

Intervenants
  • Historienne et politiste, titulaire de la chaire « Union européenne » au Conservatoire national des arts et métiers.
  • chercheur en sécurité internationale à Sciences Po Paris et à l'EHESS, spécialiste du renseignement
  • professeur de science politique au centre d'études sur la guerre de l'université du Sud-Danemark et vice-président/directeur scientifique de l'Association pour les études sur la guerre et la stratégie (AEGES)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......