LE DIRECT
Des migrants dans un bateau en bois secourus par l'ONG Migrant Offshore Aid Station (MOAS) au milieu de la Méditerranée (17 aoùt 2017)
Épisode 1 :

La crise migratoire sur les cendres du projet européen

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors que certains pays européens continuent de lutter contre l'afflux de migrants et de durcir le contrôle aux frontières, jusqu’où l'espace Schengen est-il remis en question ? Comment se fait-il que l'Union ne soit pas parvenue à décider d'une politique commune pour surmonter cette crise?

Des migrants dans un bateau en bois secourus par l'ONG Migrant Offshore Aid Station (MOAS) au milieu de la Méditerranée (17 aoùt 2017)
Des migrants dans un bateau en bois secourus par l'ONG Migrant Offshore Aid Station (MOAS) au milieu de la Méditerranée (17 aoùt 2017) Crédits : Darrin Zammit Lupi - Reuters

Le 25 mars dernier, les dirigeants des Etats-membres étaient réunis à Rome pour fêter les 60 ans de la construction européenne. Dans la déclaration finale, les pays ont affiché leur unité : « l’Union Européenne est une et indivisible ». Pourtant, paradoxalement, ce texte ne faisait pas mention de ce qui constitue l’un des piliers de sa construction : l’espace Schengen ! Une absence que certains observateurs analysent comme le signe d’un renoncement vis-à-vis d’un renforcement des politiques communes en matière de politique d’immigration.

Si l’Europe est depuis nombreuses années la dernière étape des routes migratoires venue d’Afrique, d’Asie, et du Moyen-Orient, la crise syrienne a jeté des millions de personnes sur les routes qui, espérant échapper à la guerre, ont rejoint l’Europe. Sur la seule année 2015, ce sont plus d’un millions de personnes qui entrèrent dans l’espace Schengen.

Face à ce phénomène, l’Europe s’était montrée particulièrement divisée, peinant à définir une politique migratoire commune, et allant jusqu’à suspendre partiellement les accords de Schengen, un dispositif prévu par le texte. Pourtant, cette suspension ne peut pas être prolongée indéfiniment.

Faudra-t-il renégocier les accords de Schengen ? Les Etats-membres pourraient-ils s’entendre sur un nouveau dispositif ? Et à quoi pourrait-il ressembler !?

La crise des migrants aura-t-elle achevé l’espace Schengen ? Et peut-être l’Union Européenne elle-même ? Au contraire, y a-t-il des raisons de penser que l’Union trouvera les ressources pour inventer des solutions de sortie de crise ? Et quelles sont les options envisageables et envisagées ?

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Pour en savoir plus:

L'article d'Yves Pascouau du 6 avril 2017: La Déclaration de Rome du 25 mars 2017 et la migration : des reculs inquiétants ? http://www.europeanmigrationlaw.eu/fr/articles/points\-de\-vue/la\-declaration\-de\-rome\-du\-25\-mars\-2017\-et\-la\-migration\-des\-reculs\-inquietants

Chroniques

11H53
5 min

Le Tour du monde des idées

Quand l'authenticité prend le pas sur la réalité
Intervenants
  • Directeur au European Policy Centre de Bruxelles et directeur du programme "Migration et diversité", chercheur associé senior à l'Institut Jacques Delors.
  • chercheur au CNRS (Laboratoire Dynamiques européennes de l’université de Strasbourg)
  • historien et politologue, directeur de recherche au CERI Sciences-Po
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......