LE DIRECT

L’Europe fille du 8 mai (3/4) - Aux portes de l'Europe en crise, les nouveaux candidats

51 min
À retrouver dans l'émission

L’Europe fille du 8 mai Lundi : Pologne, Slovaquie, pays baltes : entre eu(ro)phorie et choix de raison Mardi : De Londres à Athènes, le spectre d'une sortie de l'UnionMercredi : Aux portes de l'Europe en crise, les nouveaux candidats Jeudi : Le modèle européen vu de l'étranger

Aux portes de l'Europe en crise, les nouveaux candidats

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACgDASIAAhEBAxEB/8QAGAAAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAECAwT/xAAgEAACAgMAAgMBAAAAAAAAAAAAAQIRAyExEkETIlFh/8QAGAEAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAIDAQT/xAAdEQEAAgIDAQEAAAAAAAAAAAABAAISIQMRMTJB/9oADAMBAAIRAxEAPwDeoj NOjPGpVcvZTzPiXCPI2HEmOKeRyi4P9slrV0NZFJ7ey2v6KD wAkRTb4BcEk9MC1eMTtmPsywZLXjPX4OeNq3GmPJhjLadMnF8lNXz0WvSt9xBTUhpxryVNmlPxux P2V7LVPRynbbGMkIaS9gKEU11pgTea1dSpQSdHimtoKS9Gduukyb3s6osvJFaohLexpt0EuA1PqKxON8ewGuAGFbbSHbP/Z "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/04d75d36-f3d0-11e4-adec-005056a87c89/838_balkans.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACgDASIAAhEBAxEB/8QAGAAAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAECAwT/xAAgEAACAgMAAgMBAAAAAAAAAAAAAQIRAyExEkETIlFh/8QAGAEAAwEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAIDAQT/xAAdEQEAAgIDAQEAAAAAAAAAAAABAAISIQMRMTJB/9oADAMBAAIRAxEAPwDeoj NOjPGpVcvZTzPiXCPI2HEmOKeRyi4P9slrV0NZFJ7ey2v6KD wAkRTb4BcEk9MC1eMTtmPsywZLXjPX4OeNq3GmPJhjLadMnF8lNXz0WvSt9xBTUhpxryVNmlPxux P2V7LVPRynbbGMkIaS9gKEU11pgTea1dSpQSdHimtoKS9Gduukyb3s6osvJFaohLexpt0EuA1PqKxON8ewGuAGFbbSHbP/Z " alt="Les derniers pays candidats à l'adhésion à l'Union Européenne : Albanie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Turquie" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/05/04d75d36-f3d0-11e4-adec-005056a87c89/838_balkans.jpg" width="318" height="327"/>
Les derniers pays candidats à l'adhésion à l'Union Européenne : Albanie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Turquie Crédits : Spiridon Manoliu

En juin 2003, le Conseil européen s’était tenu en Grèce, à Thessalonique : l’un des thèmes centraux de cette rencontre fut la question de l’intégration des pays des Balkans occidentaux dans l’UE. A l’époque, une déclaration d’intention en avait découlée : « L’UE réaffirme son soutien sans équivoque à la perspective européenne qui s’offre aux pays des Balkans occidentaux. L’avenir des Balkans est dans l’Union européenne ». Et en effet, depuis Thessalonique, la Slovénie est devenue membre, en 2004, puis ce fut au tour de la Croatie le 1er juillet 2013. Mais cette position cache peut être une autre réalité, celle d’une Europe bien plus frileuse à l’idée d’opérer de nouvelles intégration, comme le défendait l’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, avant de prendre ses fonctions : "Sous ma présidence de la Commission, les négociations en cours continueront, notamment avec les Balkans occidentaux qui ont besoin d'une perspective européenne." Mais... "Il n'y aura pas de nouvel élargissement dans les cinq prochaines années ."

Si l’on fait un bilan de la situation des différents pays de la région des Balkans occidentaux : La Slovénie et la Croatie ont fait leur entrée dans l’UE. La Serbie, elle, est officiellement candidate, ainsi que la Macédoine, le Monténégro et l’Albanie. Quant au Kosovo et à la Bosnie-Herzégovine, force est de constater qu’ils n’ont même pas le statut de candidats officiels, mais restent de simples « candidats potentiels ».

Quels sont les obstacles à l’intégration de l’ensemble de la région des Balkans ? Sur quels points se heurtent encore les discussions ? Et qu’attendent, en retour, ceux qui restent aux portes d’une Europe en prise à une crise sans précédent alors même que des inquiétudes pèsent sur la sortie de certains de ses membres actuels : la Grèce et la Grande Bretagne ? L’horizon de l’intégration est-elle la manifestation d’un réel désir d’Europe ? Ou une simple posture politicienne visant à conserver un statut quo bien arrangeant pour des systèmes clientélistes en place ?

Une émission préparée par Maïwenn Guiziou et Xavier Martinet

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......