LE DIRECT

LE CINEMA QUI FAIT DES VAGUES - 4/4 - Le cinéma politique sous la contrainte

50 min
À retrouver dans l'émission

Nous allons parler ce matin de la difficulté de produire et de diffuser des films dans des régimes autoritaires…

Que ce soit en Chine, en Corée du Nord ou en Syrie, des systèmes de censure sont plus ou moins clairement établis : listes de sujets qu’il est très explicitement interdits d’aborder en Chine, commissions de « sélections de scenarii » en Syrie…

Face à cette restriction de la liberté d’expression, à côté du cinéma « de masse », d’autres espaces se créent dans l’industrie cinématographique. La question de la réception et de la diffusion demeure toutefois centrale : ces films « engagés », contestataires, ont bien de mal à trouver un écho dans les populations locales !

Nous parlons ici du « cinéma politique » : « politique » en ce qu’il s’agit d’un cinéma qui fait état du monde, de la société, de ses dérives, des rapports de pouvoirs, de domination .

En Chine, en Corée du Nord, en Syrie, quels sont les films qui « dérangent » dans ces régimes totalitaires ? Pour quelles raisons ?

Comment fonctionnent les régimes de restrictions, les processus de censure dans l’industrie cinématographique de ces pays ? Comment les cinéastes y font-ils face ? Comment produit-on des films dans de tel contexte ?

On en parle ce matin avec :

  • Damien Paccellieri , directeur des « Ecrans éditions », spécialisée dans le cinéma asiatique

  • Patrick Maurus, professeur à l’INALCO, spécialiste de la Corée du Nord, il dirige le Centre de recherches indépendantes sur la Corée (CRIC)

  • Meyar Al-Roumi , réalisateur syrien

Intervenants

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......