LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
En janvier 2011, trois cadres supérieurs de Renault sont renvoyés, accusés d'avoir vendu des informations importantes sur les véhicules électriques du constructeur.
Épisode 3 :

Piratage en entreprise: la fuite des infos

58 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui et pour poursuivre cette semaine dédiée à l'espionnage, CulturesMonde se penche sur la bataille pour les connaissances technologiques que se livrent les grandes entreprises: celle de l'espionnage industriel.

En janvier 2011, trois cadres supérieurs de Renault sont renvoyés, accusés d'avoir vendu des informations importantes sur les véhicules électriques du constructeur.
En janvier 2011, trois cadres supérieurs de Renault sont renvoyés, accusés d'avoir vendu des informations importantes sur les véhicules électriques du constructeur. Crédits : Jacky Naegelen Copyright - Reuters

Il y a quelques semaines, le quotidien The Australian a révélé la diffusion de plus de 22.000 pages de documents techniques très sensibles concernant les sous-marins du français DCNS. Des documents détaillant les systèmes de sondes des sous-marins Scorpène (acheté notamment par l’Inde), leurs capacités de combat, de navigation et de communication, et cela quelques mois seulement après que la France a remporté le plus gros contrat de son histoire: la vente de 12 sous-marins à l’Australie pour un montant total de 34 milliards d’euros. Vente qui n’est pas encore signée. C’est donc un nouvel épisode de la guerre commerciale sans répit à laquelle se livrent les grandes industries américaines, chinoises, allemandes ou françaises qui est sorti au grand jour.

Il y a un an et demi déjà, la France apprenait que les services de renseignement allemands auraient espionné Airbus pour le compte de la NSA (les renseignements américains). En mai dernier encore, six Chinois étaient inculpés aux Etats-Unis pour vol de secrets commerciaux. La guerre économique se pratique tout azimut et les conséquences peuvent être considérables.

Alors, sommes-nous entrés dans l’âge d’or des espions ? Quelles conséquences pour les entreprises ? Comment la guerre économique se mène-t-elle ? Et comment se protéger des attaques ? Qui espionne qui et pour obtenir quoi ? Comment les maîtres de l’espionnage industriel – les américains – s’y sont pris pour développer un modèle aussi efficace ? La Chine est-elle entrain de rattraper son retard ? Et comment la France se situe-t-elle en matière de cyber-défense ?

Une émission préparée par Tiphaine de Roquigny.

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Libertés universitaires (3) : chercheurs ou espions ?
Intervenants
  • Docteur en science politique, co-fondateur de l'Ecole de la pensée sur la guerre économique, chroniqueur à France 24 où il est responsable du "Journal de l'Intelligence économique"
  • consultant dans le domaine des technologies de l'information pour de grandes entreprises
  • professeur en intelligence financière à Paris ESLSCA Business School
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......