LE DIRECT

Le monde six pieds sous terre : les défis de l’archéologie (4/4) - Construire sans détruire : l’archéologie préventive

50 min
À retrouver dans l'émission

Nathan Schlanger
Nathan Schlanger Crédits : Radio France

L'archéologie dite « préventive » a pour vocation de préserver et d'étudier les éléments du patrimoine archéologique menacés par les travaux d'aménagement. En France, apparue dans les années 1970, elle s’est généralisée à partir de 1986, date à laquelle un décret rendit obligatoire la consultation des conservateurs régionaux de l’archéologie sur tout permis de construire. Au départ, la plupart des fouilles préventives était confiée à l’Association pour les fouilles archéologiques nationales (AFAN) qui, en 2001, fut remplacée l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP, placé sous la tutelle conjointe des ministères de la Culture et de la Recherche). En France, l’ouverture (en 2003) à la concurrence du domaine de la sauvegarde du patrimoine (décidée par le gouvernement Raffarin) a prouvé que le secteur pouvait s’avérer lucratif, ce qu’ont bien compris les opérateurs privés qui sont de plus en plus nombreux à s’engouffrer dans la brèche.

Nous allons aussi ce matin du côté du Japon pour retrouver Jean-Paul Demoule (ancien président de l’INRAP) qui participe à un chantier d’archéologie préventive dans la région de Fukushima. C’est assez étonnant d’imaginer que, là-bas aussi, les japonais continuent de creuser la terre pour faire rejaillir le passé, et ce, entre autre, dans le but de préparer les travaux de reconstruction de la zone (notamment la construction d’une nouvelle autoroute qui contournera la zone interdite au public pour cause de contamination). Qu'est-ce que l'archéologie préventive? Pourquoi et comment fouiller? Que se passe-t-il après les fouilles? Que nous apprennent-elles? Comment – et par qui – ces opérations sont-elles financées? Quels sont les cadres juridiques pour sauvegarder les vestiges archéologiques mis en péril par l’aménagement des territoires? Quelles sont les relations entre les archéologues et les aménageurs?

Intervenants
  • anthropologue au Bowdoin College.
  • Nathan Schlanger, archéologue, chargé de mission à l'INRAP, chercheur à l'UMR Trajectoires et à Ecole du Louvre.
  • Archéologue et préhistorien français. Professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, membre honoraire de l'Institut universitaire de France et ancien président de l'Inrap

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......