LE DIRECT

« Le sport c’est la guerre, les fusils en moins » (G. Orwell, 1945) (1/4) - Les sportifs dans l’arène politique

50 min
À retrouver dans l'émission

Le mois dernier cinquante-deux sportifs ou anciens sportifs, qui pour certains participent aux Jeux Olympiques de Sotchi commencés vendredi dernier, le 7 février, appelaient dans un article relayé par Le Guardian à annuler la loi interdisant toute propagande homosexuelle en Russie. Certains allaient même jusqu’à arborer des vêtements estampillés « principle 6 » du nom de l’article de la Charte olympique stipulant que « toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de politique, de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au mouvement olympique ». Les athlètes ont eu, du moins médiatiquement, un investissement politique bien conséquent depuis l’annonce des lois homophobes en Russie. Ce qu’a confirmé Barak Obama en envoyant dans sa délégation à Sotchi une ancienne sportive ouvertement homosexuelle: même si Billie Jean King a finalement renoncé à s’y rendre, elle y est remplacée par Caitlin Cahow, ancienne championne de hockey.

Cet engagement et place des sportifs nous poussent à nous interroger ce matin sur l’engagement politique des sportifs, surtout que Sotchi n’est pas le seul exemple que nous avons dans l’actualité: souvenons-nous de la visite toute récente de Dennis Rodman en Corée du Nord, ou encore du soutien affiché à Mandela sur le maillot de Drogba le lendemain de sa mort.

Depuis quand les sportifs s’engagent ainsi? Ont-ils de réelles marges de manœuvre politique? Ont-ils seulement le droit de s’exprimer sur leurs opinions politiques? Quelles sont les réelles conséquences d’un engagement public? Comment expliquer leur influence sur le champ politique?

Le cas de Sotchi met également un autre élément en avant: le transfert des préoccupations LGBT, au cœur des considérations des droits de l’homme aujourd’hui, dans le domaine sportif – qui n’était pourtant pas son champ de prédilection. Depuis quand les sportifs soutiennent les droits LGBT ? Pourquoi cette question n’a-t-elle pas du tout été abordée lors des JO de Pékin?

Nous tentons d’abord de répondre à toutes ces questions grâce à Pim Verschuuren, chercheur à l’IRIS, spécialisé sur les questions liées à l’impact du sport dans les relations internationales.

En nous déplaçant un peu plus vers l’ouest, direction l’Ukraine à la rencontre de Vitali Klitschko, cet ancien champion de boxe devenu une des figures principales de l’opposition en Ukraine et candidat aux présidentielles de 2015. Nous en parlons avec Stéphane Siohan, journaliste qui couvre depuis ses débuts, la crise ukrainienne.

Enfin, avec Anne Nivat, grand reporter, prix Albert Londres en 2000, nous nous concentrons sur le cas d’Imran Khan, principal opposant politique du pays, chef de lance de la lutte contre les drone américains.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......