LE DIRECT

Les nouveaux visages de l'agriculture (3/4) - Niger, Inde, Vietnam : la haute technologie pour tous

50 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui, avant-dernière étape de notre série d'émissions consacrée aux nouveaux visages de l'agriculture ... Ce matin, nous discutons des nouvelles technologies mises au service des agriculteurs dans le monde.

Lundi, nous nous interrogions au sujet des subventions et mardi, nous parlions de la climato-intelligence du milieu agricole. Nous parlerons demain de l'intérêt croissant des investisseurs pour la terre.

Drones, applications, logiciels, robots intelligents qui surveillent et traient brebis et vaches, usage généralisé du GPS : le monde de l’agricole a pris un virage technologique fort ces dernières années.

Dans les pays industrialisés d’abord, en quelques années, les agriculteurs sont passés d’une agriculture traditionnelle à une agriculture dite « de précision »… d’ailleurs les organisateurs du Salon de l’agriculture ne s’y sont pas trompés puisqu’ils ont choisi pour l’édition 2015 le thème de « l’agriculture en mouvement » avec comme objectif de mettre en avant les techniques scientifiques modernes désormais utilisées par la profession.

Au-delà de la robotisation du monde rural, on a vu d’autres progrès décisifs qui ne sont pas sans modifier en profondeur les métiers : la biologie moléculaire, la sélection végétale, le recours aux modélisations mathématiques pour optimiser l’exploitation des champs.

Mais surtout, l'une des grandes évolutions ces dernières années, c'est l'accumulation et l'analyse de données reccueillies par les agriculteurs eux-mêmes, et traités par des entreprises qui mettent en place des modèles permettant de développer des outils d'aide à la décision bien utiles pour les paysans... La question du traitement et du contrôle de ces données devenant un enjeu majeur.

Cette généralisation de l’agriculture de précision est-elle spécifique aux pays développés ? A quel point place-t-elle les agriculteurs sous une nouvelle dépendance ? Quelles techniques ont fait leurs preuves à ce jour et quelle sera l’agriculture de demain ?

Permettra-t-elle de nourrir les 9,7 milliards d’êtres humains qui peupleront la planète en 2050 ? Les recherches en amont, sur le génome des plantes, peuvent-elles faire la différence ? Peut-on et doit-on améliorer encore les rendements ?

Et, de façon générale, ces nouvelles techniques agricoles ne risquent-t-elle pas de rompre le lien direct avec la nature ?

Nous partirons ensuite du côté du Niger avec Mamane Abdou Kané, l’inventeur de la Télé-irrigation, un dispositif de pilotage automatique qui permet de commander à distance et par le biais d’un téléphone portable un système d’irrigation des exploitations maraichère…

Enfin, Alain Ghesquière, directeur de laboratoire à l’IRD de Montpellier et membre du Laboratoire mixte international « RICE » au Vietnam, nous parlera des travaux de recherches sur les génomes de riz africain et asiatique dont l’objectif est de créer une variété de riz capable de mieux résister aux aléas climatiques et sanitaires…

Drone
Drone Crédits : Henrique Boney

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny

Intervenants
  • Directeur de recherche à l’IRD
  • ingénieur agronome de formation, ancien directeur du CIRAD (centre de coopération internationale en recherche agronomiques pour le développement), ancien directeur du think tank Farm, Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde.
  • Inventeur nigérien de la Télé-irrigation
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......