LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Manifestation contre la mise sous tutelle du quotidien d'opposition turc Zaman
Épisode 3 :

Turquie, Egypte : le pari de la tension

51 min
À retrouver dans l'émission

Troisième volet de notre série consacrée aux dissidences à l’occasion de la parution du livre de Michel Etchaninoff sur les « nouveaux dissidents » (Stock)

Manifestation contre la mise sous tutelle du quotidien d'opposition turc Zaman
Manifestation contre la mise sous tutelle du quotidien d'opposition turc Zaman Crédits : Reuters

Alors que Bruxelles s’apprêtait à vivre un nouvel attentat, la Turquie, elle, se remettait tout juste d’un nouvel acte terroriste à Istanbul, faisant 39 morts le week-end dernier sur Istiklal, la grande avenue touristique à quelques pas de la place Taksim. La même place Taksim qui, au printemps 2013, était le théâtre d’une colère profonde de la part d’une partie de la société turque usée par les pratiques d’un régime en pleine dérive autocratique. Depuis ces manifestations, les choses ne se sont pas arrangées, elles se sont même plutôt aggravées.

Avocats, journalistes, écrivains, militants kurdes, défenseurs des droits de l’homme, tous sont les cibles régulières d’un régime en pleine dérive autoritaire. Il y a quelques jours seulement, la presse turque indépendante vivait une véritable humiliation. En effet, l’un des principaux quotidiens de l’opposition, Zaman, a vu débarquer les policiers dans ses locaux. Sous tutelle judiciaire, son site Internet a été coupé temporairement, ses journalistes remplacés, et son rédacteur en chef évacué. Zaman a désormais adopté une ligne éditoriale pro-régime. Dès le lendemain, les kiosques proposaient une version normalisée, pro-régime, dans laquelle le nouveau sultan apparaissait en une, les articles de la nouvelle mouture faisant l’apologie de la politique de son parti, l’AKP.

Certains essayent de résister à cette pression du régime, c’est le cas par exemple de Can Dündar, rédacteur en chef du quotidien d'opposition Cumhuriyet, libéré fin février après que la Cour constitutionnelle a rendu un jugement en sa faveur. ll est en attente d’un nouveau procès qui s’ouvrira en en fin de semaine. Nous le retrouverons tout à l’heure.

Nous allons tenter de comprendre la situation délicate dans laquelle se trouve la Turquie, entre vague terroriste (celle lié à l’Etat Islamique et celle liée à la nouvelle guerre lancée aux rebelles kurdes), crise des réfugiés, difficultés économiques… Dans quelle mesure les ambiguïtés du président Erdogan peuvent-elles expliquer cette situation ? Et comment les voix dissidentes peuvent-elles peser dans un tel contexte ?

Nous nous intéresserons également à l’Egypte, un pays où les militaires ont retrouvé le pouvoir depuis le coup d’Etat en 2014 qui a destitué le président Morsi issu des rangs des frères musulmans. On se demandera ce qui reste de la dissidence égyptiennes avec Hussein El Ganainy.

Une émission préparée par Xavier Martinet

Intervenants
  • Professeur retraité de l’université de Galatasaray à Istanbul, éditeur
  • directeur de la rédaction du quotidien Cumhuriyet, professeur de Sciences Politiques à l'Université du Caire
  • journaliste et militant membre de Hizb al-Destouri
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......