LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Namibie, Sénégal, Gabon : en quête d’un tourisme durable

50 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième étape de notre semaine consacrée au tourisme. Hier nous parlions "no vacation nations", ce matin : direction la Namibie, le Sénégal & le Gabon... en quête d'un tourisme durable.

Touristes étrangers en safari, à la frontière entre le Botswana & la Namibie.
Touristes étrangers en safari, à la frontière entre le Botswana & la Namibie. Crédits : STR New - Reuters

Le tourisme durable se fixe pour objectif de respecter, de préserver et de mettre en valeurs les ressources patrimoniales en réduisant l’empreinte écologique… L’Organisation Mondiale du Tourisme le définit comme devant « satisfaire les besoins des touristes et des régions d’accueil tout en protégeant et en améliorant les perspectives pour l'avenir. Il est vu comme menant à la gestion de toutes les ressources de telle sorte que les besoins économiques, sociaux et esthétiques puissent être satisfaits tout en maintenant l'intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels, la diversité biologique, et les systèmes vivants. ». Parmi les différentes formes, on trouve notamment l’éco-tourisme (centré sur la découverte de la nature), ou encore le tourisme dit « communautaire » dans lequel l’accueil et la gestion des visiteurs sont assurés par les populations locales.

C’est le choix qu’a fait, par exemple, la Namibie.

Objectif : impliquer les communautés locales dans l’accueil des touristes, les associer tout au long du séjour, depuis l’hôtel communautaire jusqu’aux visites d’ateliers d’artisanat local…

En Namibie, ce tourisme alternatif a permis d’enrichir les populations locales et de diminuer le braconnage.

A Madagascar ou en Afrique du Sud, en revanche, malgré une volonté politique réelle, le tourisme durable ne semble pas avoir pris.

Comment expliquer cette différence malgré des paysages aussi riches et variés à Madagascar qu’en Namibie? Quels sont les critères permettant d’attirer toujours plus de touristes dans un contexte respectueux de l’environnement ? L’écotourisme est-il condamné à demeurer un tourisme de niche ? Ou peut-il, au contraire, constituer une véritable alternative à un tourisme standardisé en perte de vitesse au Maroc ou en Tunisie ?

Nous nous intéresserons également au Gabon … Un pays où le tourisme peine à se développer… Nous essaierons de comprendre pourquoi avec Jean Rieucau .

Puis nous essaierons de voir comment les professionnels du secteur essayent de se mettre au tourisme durable . Pour les y aider, des entreprises chargées de les conseiller et de les accompagner dans ce virage… Nous retrouverons l’un de ces acteurs: Guillaume Cromer .

Mais pour l'heure nous accueillons Renaud Lapeyre , et prenons illico le chemin de la Namibie.

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny

SOUS LES PAVES...
Lundi: De Washington DC à Tokyo: Pas de vacances pour les braves

Mardi: Namibie, Sénégal, Gabon: en quête d'un tourisme durable

Mercredi: Vacances sous surveillance

Jeudi: Des cimes aux glaces polaires: l'attrait du frais

Intervenants
  • directeur du cabinet ID Tourism et membre d’ATD, Acteurs du Tourisme Durable
  • Professeur émérite de géographie à l’Université Lyon 2, Administrateur de Tourisme Sans Frontières
  • chercheur à l'Institut du Développement Durable et des Relations Internationales (IDDRI) de Sciences Po
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......