LE DIRECT

Pays émergents : rêve mondial, déclin local (4/4): Les ambiguités d’un front commun

49 min
À retrouver dans l'émission

Les ambigüités d'un front commun
Cette semaine Culturesmonde est présenté par Xavier Martinet.Toute cette semaine nous nous intéressons aux pays émergents :

Lundi : Des BRICS aux « 5 Fragiles »

Mardi : Brésil, Inde, Chine : colosses politiques aux pieds d’argile

Mercredi : De Mexico à Dacca : les nouveaux « relais de croissance »

Jeudi : Les ambigüités d’un front commun

En 2011, un président américain participait pour la 1ère fois à un sommet de l'ASEAN : Barack Obama lors du sommet de Nusa Bua
En 2011, un président américain participait pour la 1ère fois à un sommet de l'ASEAN : Barack Obama lors du sommet de Nusa Bua Crédits : Pete Souza

Quatrième et dernière émission de notre série consacrée aux pays « émergents » et à une perception très occidentale de leur « déclin », voire « retournement »...

Ces grands émergents autour desquels nous tournions, je les rappelle : les BRICS, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud... Ce sont eux qui fascinent et inquiètent les investisseurs depuis 15 ans et qui poussent les chercheurs à s'interroger sur un changement de plus en plus affirmé dans les rapports de force mondiaux...

Après le ralentissement économique des BRICS lundi, les contraintes que cette situation fait peser sur leur systèmes politiques respectifs mardi et une émission hier consacrée à la nouvelle génération de « futur grands émergents » en Afrique et Asie, notamment les 6 BENIVM : Bangladesh, Ethiopie, Nigeria, Indonésie, Vietnam, Mexique... Ce sera aujourd'hui leurs ambitions et réalisations diplomatique que nous évoquerons...

Car noter, bien noter, mal noter les économies… Voilà d’abord un problème de cabinet d’investissement occidental… Mais pendant ce temps les pays émergents se sont eux appropriés cette identité de puissance de demain, au point de vouloir eux aussi évaluer le monde ou le changer… Depuis 2009 l'acronyme financier BRICS né chez Goldman Sachs désigne aussi officiellement les sommets diplomatiques organisés par ces pays entre eux...

Et le dernier résultat s'est montré ces 10 derniers mois sur le plan financier : alors que pendant des années ces pays se sont développés avec des fonds occidentaux, les BRICS ont décidé la création de leur propre banque, la Nouvelle Banque de Développement…

Dilma Roussef, Narendra Modi, et même sur cette bossa nova, Vladimir Poutine le président de la Russie que l’on avait presque oublié cette semaine et qui reste pourtant bien présente dans le jeu diplomatique des grands émergents… C'était justement en Russie à Ekaterinbourg en 2009 qu’a eu lieu le 1er sommet des BRICS, et c'est en Russie aussi que se tiendra le prochain le 9 et 10 juillet prochains...

Des pays situés presque idéalement sur le plan géo-stratégique : le Brésil garde l’Atlantique Sud, l’Afrique du Sud surveille le passage du Cap, la Russie au bord du détroit de Behring, l'Inde entre deux océans, la Chine est de plein pied sur le Pacifique et possède une zone de contact vitale avec l'Asie du Sud-Est, elle-même en plein essor : c'est presque toutes les mers du monde qui sont potentiellement contrôlées par cette entité... Et ces pays poussent pour au moins une meilleure représentation dans les institutions internationales…

Les plus historiquement ancrés, Chine et Russie peuvent déjà apparaître émergées sur le plan économique et diplomatique… Mais pour les autres, peut-on parler d’une diplomatie des émergents réellement puissante, ou d’une activité diplomatique encore de salon ? Peut-on parler de réappropriation de concept ou de détournement, d'un occident pris de vitesse Prise de vitesse remarquable en Asie du Sud, avec la visite il y a 10 jours du président chinois Xi Jinping au Pakistan, venu avec 46 milliard de dollars... Et puis nous interrogerons encore cette région sud asiatique à l'issue du sommet de l'ASEAN, Association des nations de l'Asie du Sud-Est, cette semaine...

Beaucoup d'actualité asiatique, mais la présence diplomatique d'autres émergents en Amérique Latine ou au Moyen-Orient se renforce... Alors qu'est-ce qui peut réunir ces pays au delà du taux de croissance, quelle stratégie, quelle vision du monde ?

Une émission présentée par Xavier Martinet et préparée par Maïwenn Guiziou

Intervenants
  • professeur des universités à Science Po Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (CERI).
  • chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique
  • responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......