LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un agriculteur tient une pancarte sur laquelle on peut lire: "Bayer fait mourir les agriculteurs du monde entier"  devant le siège en Allemagne de la société pharmaceutique Bayer, Leverkusen, 11 octobre 2016
Épisode 3 :

Bayer-Monsanto : la fusion de tous les dangers

58 min
À retrouver dans l'émission

Le groupe allemand Bayer a pris le contrôle du semencier Monsanto connu pour son herbicide, le très contesté Roundup. Quelles seront les conséquences de cette opération?

Un agriculteur tient une pancarte sur laquelle on peut lire: "Bayer fait mourir les agriculteurs du monde entier"  devant le siège en Allemagne de la société pharmaceutique Bayer, Leverkusen, 11 octobre 2016
Un agriculteur tient une pancarte sur laquelle on peut lire: "Bayer fait mourir les agriculteurs du monde entier" devant le siège en Allemagne de la société pharmaceutique Bayer, Leverkusen, 11 octobre 2016 Crédits : Wolfgang Rattay - Reuters

Malgré la contestation, la firme américaine s’apprête à devenir plus puissante encore. Sa fusion avec l’Allemand Bayer, annoncée mi-septembre, pourrait être finalisée d’ici à fin 2017. Coût total de la transaction : 59 milliards d’euros. Une somme considérable déboursée par Bayer pour créer un mastodonte agrochimique de 140.000 salariés qui posséderait plus d’un quart du marché international.

Des semences aux pesticides qui se retrouvent dans nos assiettes, et même dans nos médicaments ; ce nouvel acteur pourrait absorber l’ensemble de la chaîne agroalimentaire.

L’Union européenne s’est inquiétée du risque de monopole d’une telle entreprise mais Bayer s’est d’ores et déjà justifié en expliquant que c’était un moyen de répondre au défi alimentaire mondial. Selon l’ONU, la population mondiale pourrait en effet atteindre les 10 milliards en 2050. Mais l’argument est évidemment largement contesté par les associations et les responsables écologistes qui dénoncent le cynisme de Monsanto.

Alors, quelles pourraient être les conséquences d’une telle fusion ? Va-t-elle, comme le déplorent certains grands cuisiniers, entraîner une disparition de la diversité agricole et une dépendance encore plus grande des petits producteurs? Peut-elle au contraire permettre une augmentation des rendements qui répondrait au défi d’une population croissante ? La fusion peut-elle encore être empêchée par l’Autorité de la concurrence ? Doit-elle l’être ? Enfin, ce mariage ne risque-t-il pas d'entraîner une dilution des responsabilités de Monsanto ? Bayer acceptera-t-il de payer pour les erreurs passées de la firme américaine ?

Chroniques
11H53
5 min
Le Tour du monde des idées
Est-il inévitable que nous finissions par créer des machines plus intelligentes que nous ?
Intervenants
  • directeur de recherche à l'INRA (Institut national de la recherche agronomique), directeur du Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés, co-auteur avec Christophe Bonneuil de "Sciences, techniques et société", ed. La découverte.
  • Journaliste, réalisatrice et écrivaine
  • grand cuisinier, vice-président Relais & Châteaux à l'international
  • coordonnateur de la FIAN Burkina (FoodFirst Information and Action Network)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......