LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

PROFESSION : REPORTER - AVEC LE PRIX ALBERT LONDRES 2012 - 3/4 - Hors actu, point de salut? Le temps du reportage

50 min
À retrouver dans l'émission

"Vive discussion de fond pour savoir si le prix Albert Londres doitrécompenser d’abord un reportage ou prendre en compte des documentaires , plus froids, qui traitent dans le temps des sujets de type magazine, historique ou d’enquête . Peut-on comparer un film fait en Afghanistan sur le terrain en deux ou trois semaines avec un document réalisé en deux ou trois ans sur le monde rural? Les avis sont tranchés, la discussion permanente, les arguments nombreux."

Voilà ce qu’écrivait Jean-Paul Mari , Prix Albert Londres 1987 et membre du jury de cette année,avant de se réunir avec ses confrères pour délibérer sur ce millésime 2012.

Cette question, c’est aussi celle que nous allons explorer ce matin c’est celle du temps du reportage, celui que les journalistes prennent pour le produire; celui que le lecteur est disposer à lui accorder; celui que les rédactions des grandes chaînes et des grands journaux veulent bien concéder à leurs journalistes.

On en parle avec :

Noémie Bisserbe, journaliste au Wallstreet Journal, candidate pour le prix Albert Londres 2012, pour son reportage Les chasseurs de carbone , paru dans la revue XXI, en décembre 2011.

Patrick de Saint-Exupery, ancien grand reporter du Figaro, créateur de la revue XXI, lauréat du prix Albert Londres en 1991.

Marc Epstein, ancien grand-reporter, rédacteur en chef du service Monde de l'Express

Intervenants
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......