LE DIRECT

Puissance et influence: les nouvelles diplomaties (2/5) - Stratégies d’influence dans les puissances établies

50 min
À retrouver dans l'émission

Deuxième table ronde du colloque organisé par Michel Foucher du Collège d’études mondiales (FMSH), chaire de géopolitique appliquée, enregistrée en public jeudi 27 novembre 2014.

Nous laissons derrière nous l’Europe, pour nous pencher sur les stratégies d’influence des grandes puissances du monde, les « puissances établies »…[D’emblée les termes mêmes de cet intitulé nous invitent à nous interroger sur la notion d’influence que l’on associe parfois à l’expression « soft power » (i.e « la capacité d’un acteur politique d’infléchir le comportement d’autres acteurs par l’attraction plutôt que par la coercition ou la rétribution » selon la déf du géopolitologue américain Joseph Nye)…Mais l’influence d’une puissance est-elle réductible à ce « pouvoir doux » ?... il faut, pour la comprendre, s’intéresser aussi aux caractéristiques plus classiques de la puissance, à commencer par la force militaire ?]Pour mieux comprendre comment les grandes puissances exercent leur influence aujourd’hui, donc, comment elles agissent sur le cours des affaires du monde, nous nous intéresserons à trois cas :- Les Etats-Unis, puissance mondiale majeure par son importance économique, militaire, économique, culturelle…Dès son élection Barack Obama avait annoncé son intention de privilégier la diplomatie et l’économie sur l’emploi de la force… Sa doctrine, le « lead from behind » devait laisser un rôle très large aux alliés de l’Amérique… Et de fait le président américain a démontré une réelle volonté de désengager Washington des grands théâtres d’opération – Irak / Afghanistan – même si l’émergence de l’Etat islamique, la crise ukrainienne, et les tensions en Asie, poussent les Etats-Unis à se réengager y compris militairement… L’influence américaine dans le monde peut-elle se passer de l’emploi des armes ? Alexandra de Hoop Scheffer nous en parlera…Le Japon : un cas à part dans l’histoire des relations internationales… Ancienne puissance impériale, le pays a dû renoncer à son armée après la Seconde guerre mondiale – exception faite d’une force d’autodéfense… La constitution du pays (article 9) précise même que le Japon renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation…Aussi, depuis plus de 70 ans, Tokyo a-t-il investi les champs de la diplomatie, de l’économie, et de la culture pour exister dans le monde globalisé… Mais cette stratégie est-elle encore viable alors après deux décennies de stagnation économique ? Nous en parlerons avec Yasushi Watanabe. - la Russie : La crise ukrainienne a montré que Moscou entendait utiliser tous les moyens à sa disposition pour affirmer sa place dans ce monde, même au prix de sanctions contre son économie…La priorité de Vladimir Poutine a toujours été claire : son pays doit retrouver un statut de Grand qu’il n’aurait jamais dû perdre… Mais l’Etat et la société russe ont-elles les moyens économiques, culturels de cette aspiration ? Qu’implique la stratégie du pouvoir russe en termes de grands équilibres internationaux ?

Une émission préparée par Antoine Dhulster et Clémence Allezard

Intervenants
  • géographe, professeur à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) et membre du conseil scientifique de l’Observatoire franco-russe.
  • politologue, spécialiste de la relation transatlantique, directrice du bureau parisien du think tank The German Marshall Fund of the United States (GMF)
  • professeur, Keio University, Shonan Fujisawa Campus, Tokyo (Japon)
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......