LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Semaine spéciale Iran (4/4) - Artistes sous surveillance

49 min
À retrouver dans l'émission

Asal Bagheri
Asal Bagheri Crédits : Radio France

De fait, le travail des artistes est bridé par un contrôle très strict des diverses instances de censure. Interdiction formelle pour un cinéaste de montrer des femmes tête nue, ou des scènes heurtant la « bonne moralité »…. Mais le cinéma iranien continue pourtant d’exister, et de produire des œuvres…

Quelle est la nature exacte de la censure qui s’exerce sur les artistes ? Est-il possible de négocier avec les autorités ?Quels sont les codes esthétiques qui permettent de la contourner ? Comment peut-on projeter à l’écran la vie privée, la relation homme/femme, l’intimité d’un couple ? Quel est le langage implicite, la grammaire visuelle qui en résulte ?

Les arts plastiques, la musique, tous les arts sont concerné. Nous allons voir que des scènes culturelles existent toujours, qu’elles sont souvent très riches malgré les restrictions venant des autorités.

D’où cette question qui va nous occuper aujourd’hui : la spécificité de la création artistique iranienne (du cinéma à la peinture) ne réside-t-elle pas dans les mille manières que les artistes utilisent pour contourner la censure, les limites imposées, et arrivent tout de même à travailler et aller à la rencontre du public ?

Intervenants
  • spécialiste du cinéma iranien, sémiologue chargée de cours à l'université Paris Descartes.
  • chercheure à l'Institut français de recherche en Iran, spécialiste de la peinture iranienne au XXème siècle
  • Artiste iranien, musicien, basé à Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......