LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Syndicalismes (2/4) - La défense transnationale des travailleurs

50 min
À retrouver dans l'émission

Hier nous entamions notre semaine consacrée aux syndicalismes avec le cas européens et le déclin du syndicalisme, ce matin nous nous intéressons à la défense transnationale des travailleurs.

Demain, direction Tunis, Johannesburg & Hong-Kong où nous parlerons des frontières parfois poreuses entre syndicats et pouvoir... et enfin jeudi nous discuterons du syndicalisme alternatif.

Après le drame du Rana Plaza, les polémiques liées aux conditions de travail déplorables des ouvriers philippins au Qatar, ou dans les "ateliers du monde" en Asie du sud est... Qui pour défendre ces travailleurs? Que fait l'Organisation international du travail, quels syndicats oeuvrent à l'échelle internationale?

Le monde se souvient de ce terrible drame, le 24 avril 2013 : l’effondrement d'un immeuble à Dhaka, au Bangladesh, dans lequel 1 127 personnes ont trouvé la mort…

Un bâtiment abritant des ateliers de confection travaillant pour diverses marques internationales de prêt-à-porter.

Aujourd’hui, à l’emplacement du bâtiment : quelques tas de gravas et une mare verdâtre entourée de barrières devant lesquelles on continue de s’arrêter pour se recueillir devant les stigmates de ce qui constitue la plus grande catastrophe industrielle de l’histoire du pays…

Si le drame a réveillé la conscience syndicale - les manifestations ont été récurrentes depuis le drame - et a permis de réelles avancées (le salaire minimum des ouvriers du textile a été relevé en décembre 2013, de 76 %, pour atteindre 68 dollars par mois), les réformes pour améliorer la sécurité peinent encore à se traduire concrètement sur le terrain…

Pourtant, 3 semaines après l’accident, en mai 2013, un accord sur la sécurité avait été signé entre les deux principales fédérations syndicales du secteur et plus de 150 entreprises internationales qui se sont ainsi engagées à financer des audits dans plus de 1700 usines.

Deux ans après, quel bilan tirer de cet accord? La sécurité s’est-elle améliorée? La liberté syndicale au Bangladesh est-elle davantage respectée ? Quelles avancées réelles des droits des travailleurs pour ce pays qui s’est hissé, en quelques années, au rang de deuxième exportateur mondial (après l’Inde, mais avant la Chine) ?

Et plus largement, quelles sont les difficultés à l’avancement du droit international du travail?

Nous allons nous intéresser au rôle de l’Organisation internationale du travail, créée en 1919 et chargée de l’élaboration de normes internationales…

Comment fonctionne-t-elle ? A-t-elle les moyens de faire appliquer ses conventions ? Faudrait-il la réformer?

"La marche du 8 mars" à Dhaka, organisée par le syndicat bangladais Jatiyo Nari Shramik Trade Union Kendra, 2013
"La marche du 8 mars" à Dhaka, organisée par le syndicat bangladais Jatiyo Nari Shramik Trade Union Kendra, 2013 Crédits : Soman

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny

Intervenants
  • professeur de droit international du travail (Panthéon Assas) ancien Directeur du département des normes sociales internationales au Bureau international du Travail (BIT)
  • secrétaire général d’UNI Global Union, une fédération syndicale internationale
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......