LE DIRECT

Table ronde actualité internationale

49 min
À retrouver dans l'émission

Le 12 septembre prochain se tiendront des élections législatives anticipées aux Pays-Bas. En avril dernier, la majorité libérale a volé en éclat: les divergences entre la droite du chef du gouvernement - Mark Rutte - et le parti d’extrême droite de Geert Wilders ont eu raison de leur coalition. Le budget ultra rigoureux souhaité par le Premier ministre fut jugé trop impopulaire pour le populiste Wilders. Rutte fut donc poussé à la démission et demanda la tenue de nouvelles élections.

Plusieurs scenarii sont aujourd’hui envisageables : à l’issu du scrutin, le Premier ministre sortant pourrait l’emporter (il est crédité de 35 sièges sur 150 à l’Assemblée nationale dans les derniers sondages). Les travaillistes pourraient arriver en tête : le nouveau leader du parti travailliste, Diederik Samsom, continue de monter dans les sondages.

Mais la surprise pourrait venir d’Emil Roemer, le socialiste. On verrait alors la gauche - « la vraie, pas celle des sociaux démocrates » pour reprendre la formule de Roemer – conduire les affaires du pays et passer devant le parti travailliste néerlandais. Une situation inédite depuis la fondation du Royaume. En tout cas, Roemer est près : « Maintenant, c’est à notre tour de gouverner » lance-t-il à ses troupes sur un ton que d’aucuns qualifient de légèrement populiste.Qu'elle que soit l'issue, les trois candidats devront composer avec une coalition.

Nous allons essayer de comprendre ce qui se prépare pour ces élections aux Pays-Bas. Au-delà du contexte purement national, nous essaierons de voir de quoi cette crise politique néerlandaise est le signe sur le plan européen, ce qu’elle pourrait induire dans les équilibres européens (les Pays-Bas ayant été, depuis le début de la crise, l’allié indéfectible d’Angela Merkel).

Intervenants
  • Professeur des Universités à Sciences Po et directeur général de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol)
  • correspondant de Radio France à Jérusalem
  • journaliste correspondant à Paris pour Euronews et RTL (Pays-Bas)
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
Chronique
À venir dans ... secondes ...par......