LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Table ronde actualité internationale - Bilan du congrès de l'ANC en Afrique du Sud

49 min
À retrouver dans l'émission

Marc Semo, Anne Dissez et Jacqueline Derens
Marc Semo, Anne Dissez et Jacqueline Derens Crédits : Radio France

1ère partie: Le retour du Pérou, avec Jean-Pau l Mari , grand reporter, Albert Londres 1987, de retour d'Afghanistan (Nouvel Obs).

2ème partie: Table ronde actualité internationale (en partenariat avec Libération): Bilan du congrès de l'ANC en Afrique du Sud , avec:

Cette semaine, les 4075 délégués du Congrès national africain (ANC) se sont réunis à Bloemfontein (dans le centre du pays) pour élire sa nouvelle équipe dirigeante. Cette conférence s’est déroulée dans un climat tendu: soupçons de fraude, d’intimidation, et même des meurtres quatre extrémistes de droite ont été arrêtés et sont soupçonnés d'avoir voulu attaquer le congrès de l'ANC.

La tuerie de la mine de Marikana (dans laquelle 16 ouvriers avaient trouvés la mort dans des affrontements avec la police en août dernier) était dans toutes les têtes, un événement qui a mis à jour les immenses difficultés dans le monde du travail auxquelles il faudra faire face et en particulier dans le secteur minier, crucial pour l’économie sud-africaine. Quels sont les résultats de cette conférence de l’ANC?

Jacob Zuma, qui dirige à la fois le parti et le pays, a été reconduit pour 5 ans (avec 75,1% des suffrages exprimés). Il l’a emporté face à Kgalema Motlanthe (à la tête d’une large coalition allant de l'ultra-gauche aux libéraux). Cyril Ramaphosa - ancien syndicaliste reconverti dans les affaires - est devenu le numéro 2 du parti, ce qui n’était pas forcément attendu, Motlanthe étant vu comme l’homme du consensus qui, dans l’histoire récente du parti, avait réussi à en garantir l’unité. Ramaphosa est donc en bonne position pour devenir, à terme, le chef de l’ANC. Et pourquoi pas, même, si Zuma décidait de ne pas briguer un nouveau mandat, de se présenter à l’élection présidentielle de 2014.

Quel bilan peut-on faire de cette conférence du Congrès National Africain? Et comment l’interpréter? Le président Zuma parviendra-t-il à asseoir son autorité sur un parti de plus en plus divisé? Pourra-t-il s’assurer d’une réélection à la tête du pays pour le scrutin de 2014? Cyril Ramaphosa, un ancien syndicaliste reconverti dans les affaires et qui jouit d’une bonne image auprès de l’opinion, pourrait-il bouleverser la donne? Et quel est le projet de l’ANC concernant les grands sujets qui concernent le pays :la pauvreté, l’économie, l’éducation, la santé?

Intervenants
  • autrice, ancienne militante contre l'apartheid, fondatrice de l'association RENAPAS - Rencontre nationale avec le peuple d'Afrique du Sud.
  • correspondant diplomatique du Monde
  • journaliste, ancienne correspondante en Afrique du Sud pour RFI puis Africa n°1.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......