LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Table ronde actualité internationale - L’Islande des « gens ordinaires »: un nouveau modèle de démocratie

50 min
À retrouver dans l'émission

1ère partie: "Retour de..." Corée du Nord avec le journaliste Michaël Sztanke.
**2ème partie: "L’Islande des « gens ordinaires » : un nouveau modèle de démocratie "

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/10/a7ceb145-1f6e-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_table-ronde.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Marc Sémo, Michel Sallé et Kristin Jonsdottir" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/10/a7ceb145-1f6e-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_table-ronde.jpg" width="838" height="628"/>
Marc Sémo, Michel Sallé et Kristin Jonsdottir Crédits : Radio France
** Après la grande crise économique qui n’a pas épargné l’Islande, ses citoyens ont voulu reprendre en main leur propre destin au point d’élaborer eux-mêmes une nouvelle constitution. Samedi dernier donc, ils étaient appelés à s’exprimer sur des propositions autour de six questions touchant à l'Eglise nationale, les ressources naturelles, la possibilité de référendums d'initiative citoyenne. La proposition de nouvelle Constitution avait été rédigée par une commission composée de 25 citoyens « ordinaires » (des universitaires, des journalistes, des médecins, des chefs d'entreprise, et même un pasteur) qui ont consulté leurs compatriotes via internet qui, à leur tour, ont pu enrichir le texte.

Résultat : 66.3% des 49% d’électeurs qui s’étaient déplacés se sont dits favorables à cette constitution des « gens ordinaires ». La Première Ministre, Jóhanna Sigurðardóttir, s’est félicitée en parlant d’une « victoire pour le processus démocratique ». Sera-t-elle celle qui fera ratifier la modification constitutionnelle? Pourquoi les islandais ont-ils voulu changer leur constitution? Comment s’est organisée sa révision « consultative »? A-t-elle entrainé un réel engouement? Quels résultats peut-on en attendre? A quoi aboutira-t-elle (dans ce pays de 319575 habitants)? Et que nous dit-elle sur l’évolution de la démocratie? Ce bel exercice de « démocratie participative » pourrait-ils inspirer d’autres pays?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
Chronique
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......