LE DIRECT

Table ronde d’actualité internationale - 1945-2015 : 70 ans de gestion de la paix et après ?

50 min
À retrouver dans l'émission

1945-2015. La fin de la guerre, c'est aussi la naissance de l'ONU et du Conseil de sécurité. 70 ans plus tard, l'Organisation est toujours là et les invités de Culturesmonde débattent de son bilan, de son pouvoir et de ses impuissances.
Aujourd’hui notre table ronde d’actualité internationale est consacrée à l'Organisation Internationale des Nations Unies : après 70 ans d’existence, quel bilan, quelles perspectives ? Face à la Syrie, au Yemen, à la Libye, à la Somalie... l’ONU parvient-elle à assurer sa mission de maintien de la paix ? Que peut encore l'Organisation face aux Etats faillis ?

Mais pour commencer, c’est notre traditionnel « retour de », avec ce matin Vladimir Vasak. Grand reporter à Arte, il revient de Russie avec son reportage « Russie : la nostalgie de l’empire… », diffusé ce samedi 9 mai dans Arte Reportage. La Russie où se tiendra ce 9 mai les célébrations du "Jour de la victoire", qui commémore la fin de la Seconde Guerre Mondiale, appellée en Russie la "Grande Guerre patriotique". Cette année, en raison des 70 ans de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les célébrations seront sans précédent, mais les dirigeants de l'Union Européenne ont refusé l'invitation.

En 1945 l'Organisation des Nations Unies est crée pour remplacer la Société des Nations et oeuvrer au maintien de la paix inter
En 1945 l'Organisation des Nations Unies est crée pour remplacer la Société des Nations et oeuvrer au maintien de la paix inter

Notre émission du jour s’inscrit dans cette journée spéciale consacrée au 8 mai 1945. « 70 ans après : qu’avons-nous fait de l’héritage de la Libération? » Nous avons choisi de parler d’une institution directement liée à cet héritage : les Nations Unies. L’ONU, fondée en 1945, est née au sortir de la Seconde Guerre Mondiale en remplacement de la Société des Nations.

Si l’on regarde le mode d’organisation des Nations Unies aujourd’hui, on trouve six organes principaux :

  • L'Assemblée générale, composée de 193 membres où chacun dispose d’une voix, et où il s’agit d’émettre des « recommandations ».

  • Le Conseil de sécurité : composé de 5 membres permanents (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine) et de 10 membres non-permanents élus pour 2 ans. Le Conseil peut émettre des résolutions contraignantes : l’envoi de casques bleus notamment ou des sanctions contre des Etats.

  • Le Secrétariat, qui assure la gestion quotidienne de l'organisation grâce à ses quelques 9 000 fonctionnaires et représentants.

  • La Cour internationale de justice, siégeant à la Haye, et chargée de trancher les différends entre les Etats qui acceptent de recourir à sa juridiction.

  • Le Conseil économique et social, qui aide à la promotion de la coopération économique et sociale et au développement.

  • Le Conseil de tutelle, chargée de l'administration des territoires placés sous la tutelle des Nations Unies mais dont l’activité est totalement suspendue aujourd’hui.

En plus de ses six organes, l’Organisation des Nations Unies a créé nombre d’agences : l’Organisation Mondiale de la Santé, l’UNESCO, l’UNICEF, l’Organisation pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), l’ HCR…

Il y a une dizaine d’années, l’ancien secrétaire des Nations Unies, Kofi Annan, avait proposé dans un rapport de « refondre complètement l'ensemble du secrétariat, ses règles, sa structure, ses rouages, pour qu'il soit mieux adapté aux réalités d'aujourd'hui » et de « remettre entièrement à neuf » l'ensemble de l'organisation. Mais les réformes se font toujours attendre.

Pourquoi est-il si difficile de changer le mode de fonctionnement des Nations Unies ? Quels seraient les modifications souhaitables ? Et plus généralement : Quel bilan peut-on faire du maintien de la paix par les Nations Unies ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Xavier Martinet

Intervenants
  • correspondant diplomatique du Monde
  • Géographe, ancien ambassadeur de France, titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme (FMHS).
  • professeur émérite de droit public à l’Université Panthéon-Assas, rédacteur en chef de la revue "Questions internationales".
  • journaliste pour Arte Reportage
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......