LE DIRECT

Table ronde d'actualité internationale - Tuerie d'étudiants au Mexique : comment dépasser la violence?

50 min
À retrouver dans l'émission

Table Ronde d'actualité internationale (en partenariat avec le journal Libération)

> Tuerie d'étudiants au Mexique : comment dépasser la violence?

Au début de semaine, l'armée mexicaine a pris le contrôle de la ville d'Iguala (dans l'ouest du Mexique), quelques jours après l'enlèvement de 43 étudiants toujours portés disparus à ce jour…

L’espoir de les retrouver vivants s’amenuisent… des centaines de miliciens d'autodéfense se sont lancés dans leurs recherches (parallèlement à celles des forces fédérales)…

Hier, le ministre mexicain de la justice, Jesus Murillo Karam, a annoncé que quatre nouvelles fosses clandestines ont été découvertes desquelles des corps ont été extraits et sont aujourd’hui en cours d’identification…

Alors que les manifestations se radicalisent pour exiger la vérité sur cette affaire des liens assez troubles se font jour sur les relations entre le maire d'Iguala, José Luis Abarca, membre du Parti de la révolution démocratique (gauche) et les narcotrafiquants (notamment ceux du groupe des Guerreros Unidos)…

Alors que 34 personnes sont actuellement en détention dans le cadre de cette affaire (dont 22 policiers) :

Comment le gouvernement mexicain va-t-il pouvoir réagir !?... un gouvernement très critiqué pour son inefficacité - même si, rappelons-le, le président Pena Nieto est aux manettes depuis décembre 2012 seulement - ?...

Quelle stratégie mettre en place pour envisager d’éradiquer ces groupes criminels extrêmement influents dans la sphère politique mexicaine !?... et d’ailleurs, comment s’y retrouver entre cartels, milices, groupes d’autodéfense !?... la confusion est immense !... Et c’est, probablement, ce qui explique les difficultés à éradiquer cette violence...

Que révèle cette affaire d’Iguala ?

Nous allons essayer de comprendre pourquoi le Mexique s’avère incapable de dépasser la violence…

et pour cela, nous recevons:

Raphael Moran, journaliste pour RFI, franco-mexicainJean Rivelois, chargé de cours à l’IHEAL, chercheur à l’IRD Table co-animée par Marc Semo, responsable du service Monde au quotidien Libération

En cette journée spéciale "Dire la guerre": Le retour d’Ukraine de Michel MOUTOT (journaliste pour l'AFP, prix Albert Londres en 1998 pour son travail sur la guerre au Kosovo)

A 11h15 :

Marie-Cécile Destandau, présidente du comité de soutien aux deux journalistes détenus depuis 2 mois - quasiment jour pour jour - en Indonésie (Thomas Dandois et Valentine Bourrat) interviendra à 11h15. Lundi, l'intersyndicale Syndicat national des journalistes (SNJ) et Syndicat national des journalistes affilié à la Confédération générale du travail (SNJ-CGT) réclamaient, dans un communiqué, leur libération immédiate.

Ce matin, nous vous parlions d'Abouzar, enfant miraculé des Talibans, dont toute la famille a péri en Afghanistan. Ci après vous trouverez un lien vers un article narrant son triste périple, article d'Emmanuel Duparcq ainsi qu'un lien vers la cagnotte pour aider Abouzar.

http://blogs.afp.com/makingof/?post/abouzar-six-mois-apres-un-poeme-d-espoir-afghan#.VDZ2FPl_uSp

Pour aider au mieux Abouzar dans sa nouvelle vie, l’AFP a lancé une collecte de fonds, qui pourra par exemple servir à financer en partie sa future éducation, qui a pas mal démarré http://gogetfunding.com/project/abuzar-ahmad-fundraiser#/backers.

Une émission préparée par Xavier Martinet et Clémence Allezard

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......