LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le roi d'Espagne et le dirigeant socialiste Pedro Sanchez à Madrid, 2 février 16

L’Espagne est-elle encore gouvernable ?

50 min
À retrouver dans l'émission

Après l'échec de Mariano Rajoy, président du Parti Populaire, à trouver une majorité au parlement espagnol ; le Roi Felipe a chargé le dirigeant socialiste Pedro Sanchez de former un gouvernement. Arrivera-t-il à composer avec le parti anti-austérité Podemos ou le parti libéral Ciudadanos ?

Le roi d'Espagne et le dirigeant socialiste Pedro Sanchez à Madrid, 2 février 16
Le roi d'Espagne et le dirigeant socialiste Pedro Sanchez à Madrid, 2 février 16 Crédits : Chema Moya - Reuters

En première partie : le retour de Cisjordanie de Chloé Rouveyrolles, correspondante de Libération à Ramallah.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En deuxième partie : notre table ronde d'actualité internationale, en partenariat avec Libération. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Cette semaine, le roi Felipe a demandé à Pedro Sanchez d’essayer de former un gouvernement. Après l’échec du chef du gouvernement actuel, Mariano Rajoy, le président du Parti Populaire arrivé en tête lors des élections législatives avec 28% des voix ; c’est donc au tour des socialistes de tenter leur chance. 

Résultats des élections législatives en Espagne de décembre 2015
Résultats des élections législatives en Espagne de décembre 2015 Crédits : Idé - Radio France

Mais, malgré leurs 90 députés au parlement, celle-ci est très mince tant le dialogue semble compliqué avec le Parti populaire, mais aussi tant une coalition avec la gauche radicale de Podemos et le parti libéral Ciudadanos apparaît aujourd’hui comme impossible. En effet, le parti anti-austérité Podemos de Pablo Iglesias - arrivé troisième avec 20 % des voix et 69 députés - et celui de Alberto Rivera, Ciudadanos - 14 % et 40 députés -  divergent sur de nombreuses questions, notamment en matière économique, mais aussi, et peut-être surtout, sur la question catalane. Le premier étant favorable à la tenue d’un référendum sur l’indépendance de la région, alors que le deuxième s’y oppose farouchement.

Les socialistes parviendront-ils à former une coalition ? Sous quelles conditions ? Autour de quel projet commun pourrait-elle se construire ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Xavier Martinet. 

Intervenants
  • correspondante de Libération à Ramallah
  • Politologue spécialiste de l'Espagne et enseignante et chercheure en géopolitique à l'Université de Paris-VIII
  • politologue, maitre de conférence en science politique à l’université de Franche Comté, spécialiste de l’Espagne.
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......