LE DIRECT
Le Président russe Vladimir Poutine ordonnait en décembre dernier le renforcement de la force de frappe nucléaire de la Russie pour l'année 2017.
Épisode 23 :

Peut-on se passer de la dissuasion nucléaire ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Nous recevrons Maryline Baumard, grand reporter au Monde, de retour des Balkans. Notre Table ronde s'intéressera ensuite à la conférence internationale pour le désarmement nucléaire prévue fin mars à New-York. Peut-on aujourd'hui se passer de la dissuasion nucléaire ?

Le Président russe Vladimir Poutine ordonnait en décembre dernier le renforcement de la force de frappe nucléaire de la Russie pour l'année 2017.
Le Président russe Vladimir Poutine ordonnait en décembre dernier le renforcement de la force de frappe nucléaire de la Russie pour l'année 2017. Crédits : Pool New - Reuters

Dans dix jours exactement se tiendra une conférence mondiale sur les armes nucléaires. En décembre dernier, une résolution, dite « L41 », était adoptée sur « l’avancement du désarmement nucléaire multilatérale » et convoquant, à New-York, une grande conférence des Nations Unies chargée de « négocier un instrument juridiquement contraignant d’interdiction des armes nucléaires, conduisant à leur élimination totale ».

Que pourrait-il en sortir ? Le contexte est-il propice pour faire avenir un nouveau monde débarrassé de l’atome tueur ? Des inquiétudes subsistent, d’autant que plusieurs pays nucléaires ont voté contre cette résolution (les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne et la France). Mais ces quatre états étant signataires du Traité de non prolifération, ils sont obligés de négocier l’élimination complète de leur armement pour respecter son article 6. Mais surtout, l’environnement actuel ne semble pas propice à un désarmement mondial progressif. Au contraire ! Alors que beaucoup considéraient que les nouvelles formes de menaces (le terrorisme islamiste en premier lieu) rendaient caduques la dissuasion, la recomposition des équilibres mondiaux pourrait la remettre au cœur des relations internationales.

Des Etats-Unis en repli mais de retour à une diplomatie du rapport de force, une Union européenne en déliquescence, une Russie particulièrement virulente, une Chine expansionniste qui multiplie les différends – notamment en mer de chine méridionale : peut-on vraiment enterrer la dissuasion nucléaire ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Sarah Gyé-Jacquot

Intervenants
  • Journaliste au Monde, chargée des questions migratoires et de l’intégration
  • Chargée de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS)
  • expert et porte-parole de ICAN France (Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires).
  • correspondant diplomatique du Monde
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......