LE DIRECT

Table ronde d'actualité internationale - Entre boom économique et islamisme radical: le Nigeria échappera-t-il au chaos ?

51 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, le Nigeria a été le théâtre de graves violences. Plus de cent lycéennes sont encore retenues dans le Nord-Est du pays par le groupe Boko Haram (des islamistes radicaux qui réclament la création d'un Etat islamique). Lundi dernier, c’était la capitale Abuja qui était le théâtre d’un attentat à la bombe dans une gare routière faisant 71 morts et 84 blessés (le plus grave attentat qu’a connu la ville). S’il n’a toujours pas été revendiqué, les soupçons se portent sur Boko Haram. D’ailleurs, quelques heures après l’attentat, le président GoodLuck Jonathan s’est empressé de pointer du doigt l’organisation terroriste qui fait régulièrement trembler le pays : « Boko Haram est une page très laide de l’histoire de notre développement, mais nous allons en venir à bout ». Nous allons parler de cette menace terroriste. Mais nous allons aussi évoquer le développement du pays.

Cette vague de violence survient qq jours après une annonce passée un peu inaperçue ici mais qui a fait grand bruit en Afrique: le Nigeria est devenu la première économie du continent. En effet, suite à la révision du mode de calcul du PIB nigérian, il s’avère que le pays le plus peuplé d’Afrique (170 millions d’individus) est aussi devenu le plus riche (devant la nation arc-en-ciel un peu touchée dans son amour propre par cette nouvelle. Qu’elle se rassure, si l’on regarde le PIB par habitant, elle reste largement devant. Comment comprendre ces signaux contradictoires que nous envoie ce pays? Un pays qui – malgré les divisions religieuses, ethniques, et sociales - a fini par faire de l’instabilité générale son quotidien sans pour autant tomber dans une véritable crise de régime. Entre boom économique et menace islamiste: comment le Nigeria parvient-il à éviter le chaos? Et pour combien de temps encore?

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......