LE DIRECT

Table ronde d'actualité internationale: Obama face au dilemme irakien: vers une reconfiguration régionale?

50 min
À retrouver dans l'émission

1ère partie : Retour d'Egytpe avec Christophe Boltanski, grand reporter pour le Nouvel Obs.

2ème partie : Table ronde: Obama face au dilemme irakien: vers une reconfiguration régionale?

Depuis plusieurs mois, l’instabilité règne dans cette région à cheval sur la Syrie et l’Irak. L’EIIL (l’Etat islamique en Irak et au levant) ne cesse de gagner du terrain. Pour rappel: L’EIIL a émergé sur le territoire irakien à l’été 2013. En janvier dernier, c’est d’abord la ville de Falloujah qui tombait aux mains des djihadistes. Ces derniers jours, leur avancée s’accélère. La ville de Mossoul – 2ème ville du pays – a fini par chuter elle aussi. Dernièrement c’était Tikrit (où les djihadistes ont revendiqué l’exécution de 1700 soldats chiites), à moins de 200km de la capitale. Face à cette progression qui menace désormais le pouvoir central de Bagdad: les Etats-Unis ne peuvent pas rester totalement inactifs. Alors qu’Obama pensait en avoir fini avec le dossier irakien avec le retrait des troupes américaines en 2011, voilà qu’il doit à nouveau trancher et décider d’une posture dans cette nouvelle guerre qui se fait jour. Les Etats-Unis sont prêts à envoyer jusqu'à 300 conseillers militaires pour «entraîner, assister et soutenir » les forces irakiennes face aux jihadistes. Par ailleurs, des frappes aériennes ne sont pas exclues: des drones pourraient entrer en scène sur ce théâtre irakien. D’autant que l'Irak en a officiellement fait la demande, mercredi, par la voix de son ministre des affaires étrangères, Hoshyar Zebari. Dans ce tableau général, on trouve, bien sûr, l’Iran. Il y a quelques jours, représentants américains et iraniens se sont rencontrés en marge des négociations sur le programme nucléaire de Téhéran. Les Etats-Unis se sont dits « ouverts à la discussion avec l'Iran à propos de la situation en Irak» . Voilà que, de façon tout à fait inattendue, Américains et Iraniens se retrouvent à partager des intérêts communs: soutenir le régime irakien du Premier Ministre chiite Al Maliki et lutter contre les djihadistes sunnites de l’EIIL. Jusqu’où pourrait aller la coopération entre les deux pays dans ce nouveau contexte? Va-t-on vers un bouleversement des alliances? Comment les Etats-Unis vont-ils revoir leur politique étrangère dans la région?

Intervenants
  • chercheur à l'IRIS, spécialiste de l'Irak, de la Syrie, de l'Afghanistan et de l'Iran
  • Peintre et écrivain.
  • correspondant diplomatique du Monde
  • historienne des Etats-Unis, chercheuse à l'Université Sorbonne Nouvelle.
L'équipe
Production
Réalisation
Production déléguée
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......