LE DIRECT

Transports maritimes (3/4) - Vie et mort d'un porte-conteneur

50 min
À retrouver dans l'émission

3e étape de notre semaine consacrée aux transports maritimes, ce matin nous nous intéressons au secteur de la construction navale, mais aussi celui - moins connu - de la démolition des navires.

Vie & Mort d'un porte-conteneur

Il y a eu les caravelles et les galions, qui devaient revenir avec des cales – espéraient-on – pleines de l’or et des épices du Nouveau Monde… Aujourd’hui, ce sont les porte-conteneurs qui naviguent sur les mers et les océans du monde… On entendait à l'instant parler du Marco Polo, un porte-conteneurs de la compagnie française CMA-CGM sorti du chantier naval, fin 2012… à l’époque, il s'agissait du plus gros porte-conteneurs au monde (16.000 conteneurs, 396m de long)… Mais depuis, il a été détrôné par le CSCL Globe de la Compagnie chinoise CSCL, tout juste rentré en activité ce mois-ci avec ses 400 m de long et ses 19 100 boites embarquées… Mais rassurez-vous, le record sera bientôt battu puisque lundi dernier, une compagnie italienne annonçait triomphalement vouloir battre le record avec L’Oscar, d’une capacité de 19 224 unités…Il y a les porte-conteneurs bien sûr, mais aussi tankers (pétroliers), les porte-véhicules, les vraquiers… et tous les chantiers navals ne sont pas en capacité de fabriquer tous les types de navires…Nous allons essayer de comprendre cette spécialisation de la construction… Nous allons nous intéresser à la naissance de ces immenses bateaux qui incarnent la mondialisation …Qui sont les principaux acteurs du secteur de la construction navale aujourd’hui !?... qui construit quoi !?... et comment le marché a-t-il évolué ces dernières années !?...Puis nous regarderons ce qui se passe lorsque ces navires arrivent en fin de vie…Quelles sont les filières de démantèlement !?... Comment s’organise l’économie de la démolition !?... qui en sont les bénéficiaires ?!... et qui en fait les frais !? Nous donnerons également la parole à un courtier maritime, le trait d’union indispensable entre celui qui fabrique le navire et celui qui va gérer ses capacités de transport…

Avec nous pour en parler: Paul Tourret, Jean-Bernard Raoust & Shahin Muhammed Ali.

Ici: un magnifique reportage photo "L'ABATTOIR AUX CARGOS", le chantier de Chittacong au Bangladesh, photos du collectif Zeppelin

A noter, une exposition au Port-Musée à Douarnenez, intitulée "THE BOX - La mondialisation a un corps d'acier". Plus d'infos ici.

Chantier naval de l'île de Mazhou, (CMHI) Shenzen, Chine.
Chantier naval de l'île de Mazhou, (CMHI) Shenzen, Chine. Crédits : Tonytanzh
Le dernier voyage du Téméraire, de Wiliam Turner, 1838
Le dernier voyage du Téméraire, de Wiliam Turner, 1838 Crédits : Domaine public
Le dernier voyage du Téméraire, de Wiliam Turner, 1838
Le dernier voyage du Téméraire, de Wiliam Turner, 1838 Crédits : Domaine public

*Une émission préparée par Xavier Martinet *

Intervenants
  • ancien directeur de la société de courtage maritime "BRS Brokers"
  • coordinateur pour l'ONG "Ship Breaking Platform" au Bangladesh
  • géographe, expert des industries maritimes, navales et portuaires, directeur de l'Institut supérieur d'économie maritime (Isemar)
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
Production déléguée

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......