LE DIRECT
Étiquette Made in Bangladesh

Comment ne plus être victimes de la mode ?

59 min

L’industrie de la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde après l’extraction pétrolière ! Comment éviter les conséquences environnementales et sociales de la mode jetable et quelles sont les solutions éthiques et durables dans cette économie monde ?

Étiquette Made in Bangladesh
Étiquette Made in Bangladesh Crédits : The-Tor - Getty

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences

Planète - Le Monde
Planète - Le Monde Crédits : Le Monde

Si Paris est la capitale mondiale de la mode, et que la France a longtemps compté sur son territoire des régions fleurons de l'industrie textile, 70% de la production vendue aujourd'hui en France vient d'Asie du sud-est. La Fast-fashion, traduisez par mode express, jetable, et la mondialisation économique ont bouleversé la donne et généré des dégâts sociaux et environnementaux non-négligeables. 

La mode est la deuxième industrie la plus polluante du monde. Chaque année, 140 milliards de vêtements sont produits dans le monde, quatre fois plus qu'en 1980. Et les conditions de travail sont souvent dénoncées... De la mode jetable à la mode étique et équitable, comment sortir du cercle vicieux ? Comment réinventer la mode et notre façon de la consommer ? Doit-on renouer avec des solutions ancestrales ? Réponses avec Majdouline Sbai, sociologue spécialisée dans l’environnement, organisatrice du forum national de la mode circulaire, auteure du livre "Une mode éthique est-elle possible” édité aux éditions Rue de l’échiquier, Dominique Cardon, historienne, spécialiste des techniques traditionnelles de production textile et de teinture, et par téléphone David Santandreu, maître teinturier textile, formateur et expert en indigo naturel.

Image de jeans enroulés.
Image de jeans enroulés. Crédits : Dogayusufdokdok - Getty

Le choix musical de Majdouline Sbai

Le choix musical de Dominique Cardon

Le choix musical de Davis Santandreu

La phrase mantra de Majdouline Sbai

Nous ne croyons pas ce que nous savons. Jean-Pierre Dupuy, Vers un catastrophisme éclairé, 2002.

La phrase mantra de David Santandreu

La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent.

Le conseil documentaire de David Santandreu

  • Du poison dans nos vêtements - Arte (2015) - Témoignages à l’appui, le documentaire lève le voile sur les produits dangereux présents dans les vêtements, accusés d’être à l’origine de multiples maladies.

Le geste écolo de Majdouline Sbai

Ranger, remettre à leur place les objets et une première étape pour se défaire de l’addiction à la possession, à l’achat permanent, et donc au gaspillage.

Le geste écolo de David Santandreu

Faire ses courses au marché local avec un panier en osier.

Les liens en plus

  • Site du Forum national de la mode circulaire : la première édition 2018 des FASHIONGREENDAYS – Forum de la mode circulaire a permis de montrer les limites de l’économie linéaire dans le secteur de la mode et de l’habillement ainsi que les solutions techniques, économiques et sociétales pour appliquer les principes de l’économie circulaire dans la filière Mode.Cette nouvelle édition, les 23 et 24 Mai 2019, se penchera sur l’innovation. Cette deuxième édition aura lieu à l’Ecole ENSAIT, école d’ingénieurs textile à Roubaix.
  • Site Vieilles Racines et Jeunes Pousses : une  association,  une  école  et  des livres   pour  transmettre  l’amour  et  la  pratique du végétal

La Revue de presse

  • Un rapport commandé par le Parlement européen sur les perturbateurs endocriniens et leurs évaluations montre que la réglementation européenne ne protégerait pas les populations des perturbateurs endocriniens. En effet, selon les deux spécialistes auteurs du rapport, Barbara Demeneix (chercheuse du CNRS, et au Muséum national d’histoire naturelle) et Rémy Slama (de l’Inserm, université de Grenoble), l’absence de prise en compte des effets cumulés de ces substances et les profondes incohérences entre les différentes réglementations posent un grave problème.
    Selon leurs conclusions, l’Europe n’a pas les moyens de faire appliquer sa politique de préservation de la santé publique et de réduction de l’exposition des populations aux Perturbateurs endocriniens.
    À lire l’article de Stéphane Foucart sur lemonde.fr
  • Autre nouvelle, littéraire cette fois ! Pour sa deuxième saison, le « Prix du Roman de l’Ecologie » attribué à un auteur francophone a été décerné jeudi soir à Serge Joncour pour son livre « Chien-Loup », paru chez Flammarion.
    Entre 1914 et aujourd’hui, c’est une histoire qui se passe dans un coin perdu du Lot, faite d’allers-retours entre hier et aujourd’hui, entre la violence de la grande guerre et un couple de Parisiens venus se déconnecter du monde le temps d’un été, en 2017… Et la présence d’un chien-loup qui transforme le narrateur, le rend autre ou tout simplement à lui-même.
    Un Prix du roman de l’écologie décerné par un solide Jury, avec notamment Camille Schmid, Dalibor Frioux, Alexis Jeni, Alice Ferney…et qui associe aussi des étudiants de l’École nationale supérieure du paysage de Versailles et des étudiants du Master de Création littéraire.

Le PLUS et le MOINS

LE MOINS DE LA SEMAINE : La pollution des sols au plomb qui sévit dans les Yvelines et le Val d’Oise et que l’on tente de réduire au silence.

Pendant plus d’un siècle, trois plaines ont servi d’égout géant à Paris. Aujourd'hui, les métaux lourds détectés dans leurs sols seraient responsables de cas de saturnisme, notamment chez les enfants. Un scandale à découvrir dans l’article de Mathilde Bouquerel sur Reporterre.fr, 02/04/2019 

Le PLUS : Le film « LES ARBRES REMARQUABLES, UN PATRIMOINE A PROTÉGER »

Un documentaire de Georges , Jean-Pierre Duval et Caroline Breton, qui nous fait découvrir des arbres incroyables, insolites, historiques, de légende, un patrimoine national qu’il faut protéger par une législation plus efficace. À voir au cinéma ! 

Et à voir ou revoir en Replay sur Arte la série documentaires « Les secrets des Fleurs sauvages », proposée par Yves Paccalet et Thierry Ragobert, le soir à 19 h, et ce, jusqu’au 8 avril. Une très belle immersion au cœur des plantes, de leur origine, de leur histoire, de leur vertu…, notamment celle qu’elles ont de nous faire gagner en liberté !

Revue de web sur l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon  et de Valérie Ernould de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Bibliographie : Vanessa Chang

Intervenants
  • directeur de recherche au C.N.R.S, spécialiste de l'histoire et de l'archéologie du textile et de la teinture
  • Sociologue spécialisée en environnement, membre du collectif « Éthique sur l'étiquette »
  • Maître teinturier textile, formateur et expert en indigo naturel.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......