LE DIRECT
Travailleurs de Fukushima Daiichi

Fukushima, les leçons d'une catastrophe nucléaire

56 min

Alors Premier Ministre du Japon, et pro-nucléaire, Naoto kan, revient sur ce drame et nous explique son combat d'aujourdh'ui contre le nucléaire et pour les énergies renouvelables. Sa plus grande crainte : revivre une catastrophe nucléaire.

Travailleurs de Fukushima Daiichi
Travailleurs de Fukushima Daiichi Crédits : Christopher Furlong - Getty

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences

Planète - Le Monde
Planète - Le Monde Crédits : Le Monde

Le 11 mars 2011, commençait ce que l'on a appelé "L'accident nucléaire de Fukushima", au Japon, survenu suite à un tremblement de terre et un tsunami qui ont ravagé cette région du monde. Un accident industriel qui finira par devenir la plus grande et dramatique catastrophe nucléaire du XXIe siècle, classée niveau 7, niveau similaire au drame de Tchernobyl qui eut lieu en ex-URSS en 1986. Les conséquences qui en découlèrent sur la santé humaine, sur l'environnement et sur la dépendance énergétique au Japon ont joué comme un électrochoc à l'échelle de la planète... Comment en est-on arrivé là ? Quels dysfonctionnements cette catastrophe a-t-elle révélé et quels risques fait-elle encore courir ? Quelles leçons a-t-on tiré de Fukushima, au Japon et ailleurs ? 

À l'occasion de la sortie au cinéma du film "Fukushima, le couvercle du soleil" le 6 mars prochain, nous accueillons l'ancien Premier ministre du Japon, Naoto Kan, avec à vos côtés l’interprète, Catherine Cadou. En poste en 2011 au moment de la catastrophe, depuis, il milite pour le développement d'une politique énergétique renouvelable. 

Et avec lui, Mathieu Gaulène, spécialiste du Japon, chercheur au Centre de recherche sur les risques et les crises (CRC) de MINES ParisTech, à Nice et auteur du livre « Le nucléaire en Asie. Fukushima et après ? » paru aux éditions Picquier.

Le choix musical

La phrase mantra de Mathieu Gaulène

La même rivière coule sans arrêt, mais ce n'est jamais la même eau. De-ci, de-là, sur les surfaces tranquilles, des taches d'écume apparaissent, disparaissent, sans jamais s'attarder longtemps. Il en est de même des hommes ici-bas et de leurs habitations. (Notes de ma cabane de moine, Kamo no Chômei)

Le choix littéraire de Mathieu Gaulène

Invitée à donner trois leçons de poétique à l’université de Hambourg, Yoko Tawada prononce sa première conférence le 4 mai 2011, moins de deux mois après la catastrophe qui marque d’ores et déjà un tournant décisif de l’histoire du Japon moderne. Son propos s’en trouve, dès lors, transformé. Le nom de Fukushima s’inscrit désormais à côté de celui de Hiroshima comme un emblème de la relation problématique que le Japon entretient avec sa propre insularité et avec l’altérité occidentale.                  
Ces conférences sont l’occasion de s’interroger sur l’image du Japon en Occident depuis trois siècles. Après avoir tenté de concilier le strict isolement qui préservait sa culture avec l’établissement de relations commerciales très circonscrites, le Japon a fini par accueillir sans retenue la modernité occidentale. Évitant le piège qui consisterait à juger une culture par l’autre, Yoko Tawada préfère éclairer les transferts et les glissements de sens opérés par l’Histoire, afin de mieux comprendre le présent.                  
Les thèmes de ces leçons entrent de ce fait en résonance avec les textes que la romancière a publiés dans la presse germanophone en réaction à la récente catastrophe nucléaire. Augmentés d’un texte plus récent écrit en japonais, ils illustrent la vigilance critique de l’auteur et constituent une première réponse à l’injonction d’« écrire après Fukushima ».

Le geste écolo de Mathieu Gaulène

Ne plus manger de viande !

Les liens en plus

  • Fukushima : un blog consacré entièrement à la catastrophe nucléaire de Fukushima et à ses répercussions au Japon et dans le monde.
  • Citizens' Nuclear Information Center (CNIC) : site de l'organisation d’intérêt public antinucléaire qui se consacre à la sécurité et à la sécurité de la planète (en anglais).

Revue de web sur l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon  et de Valérie Ernould de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Bibliographie : Vanessa Chang

Intervenants
  • chercheur doctorant au Centre de recherche sur les risques et les crises (CRC) de MINES ParisTech.
  • Premier Ministre du Japon au moment de la catastrophe nucléaire de Fukushima
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......