LE DIRECT
Cathy BIass-Morin, Directrice des Espaces verts de la ville de Versailles.

La voix est libre avec Cathy Biass - Morin

54 min

Une plongée dans les espaces verts versaillais, à l'heure du zéro-phyto.

Cathy BIass-Morin, Directrice des Espaces verts de la ville de Versailles.
Cathy BIass-Morin, Directrice des Espaces verts de la ville de Versailles. Crédits : Ville de Versailles /DR

Elle a révolutionné les jardins municipaux, éradiqué dès 2004 les pesticides et herbicides de la ville de Versailles et s’est engagée très tôt sur la voie du respect de la nature. La municipalité est désormais un modèle “zéro-phyto” où le développement durable est la politique massivement appliquée, soutenue par une équipe convaincue du bien-fondé de cette mutation.

Directrice de la gestion des espaces verts, Cathy Biass - Morin y œuvre depuis plus de quinze ans pour la préservation de la biodiversité et de la nappe phréatique, soucieuse aussi du respect de la santé publique. 

A l’origine de sa démarche, une prise de conscience qui s’est faite dans son enfance, puis au contact de son mari médecin, sensibilisé au cas de cancers et de maladies environnementales. Depuis, à l’image de Pierre Rabhi, Gilles Clément, Vandana Shiva ou encore Xavier Mathias, elle est devenue une référence que l’on consulte et un relais pour d’autres municipalités sur le chemin de la transition.

« La voix est libre, aujourd’hui, avec Cathy Biass – Morin », pionnière en matière d’espaces verts sains et éco-responsables. En sa compagnie, nous plongeons dans la politique de transition d’une grande ville comme Versailles, et nous nous projetons aussi sur le devenir des villes durables, en France et ailleurs.

Et en seconde partie d’émission, François Veillerette est notre invité surprise ; il est président du Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF), militant pour la défense de l'environnement.

Cathy Biass-Morin l'a dit :

Versailles est une ville d'expérimentation : Lenôtre le faisait autrefois. 

L'idée a été de réfléchir de manière globale : on a arrêté les produit phyto-sanitaires, mais on a aussi changé notre type de fleurissement, notre façon d'arroser afin de faire des économies d'eau.

Ce sont des questions sanitaires et environnementales qui m'ont poussée à agir. J'étais soucieuse de la santé des citoyens.

François Veillerette l'a dit :

Le problème c'est le manque de décisions politiques pour une bonne orientation des subventions, vers l'agriculture biologique. Faire de la politique, c'est faire des choix.

Mon espoir le plus cher est que tous ces changements dans l'espace public à Versailles serve d'exemple à l'agriculture. 

Le choix musical de Cathy Biass - Morin

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La phrase mantra de Cathy Biass - Morin 

Science sans conscience, c’est la ruine de l’âme 

François Rabelais, 

Les conseil littéraires de Cathy Biass - Morin 

  • Désir de villes d’Erick Orsenna et Nicolas Gilsoul
  • Sapiens, une brève histoire de l’humanité de Yuval Noah Harari

Le geste écolo de Cathy Biass - Morin

Supprimer l’ensemble de ces produits phytosanitaires dans des décheterries spécialisées.

Cathy Biass-Morin nous fait découvrir son coin de paradis, son jardin du Cotentin 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le choix musical de François Veillerette

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La phrase mantra de François Veillerette

Une croissance indéfinie est impossible, nous n'avons qu'une seule Terre; mais une civilisation du bonheur est possible. Les solutions existent, mais l'opinion les ignore car les structures actuelles et les détenteurs du pouvoir économique et politique s'y opposent.

René Dumont.

Le conseil littéraire de François Veillerette

Je suis un fan de : 

  • 1984, George Orwel (1949).

Le geste écolo de François Veillerette

Prendre les transports en commun plutôt que sa voiture.

Rediffusion de l'émission du 01/07/2018

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......