LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Plantation d'une épinette de Sitka

Et si l'agroécologie était notre avenir ?

58 min

A l’occasion de la journée mondiale de la terre, célébrée depuis le 22 avril 1970, nous recevons Maxime de Rostolan, fondateur des “Fermes d’avenir”, engagé depuis 20 ans pour une révolution agricole et l’écologie de demain.

Plantation d'une épinette de Sitka
Plantation d'une épinette de Sitka Crédits : Dan Kitwood - Getty

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences du Monde

Le Monde - Planète
Le Monde - Planète Crédits : Le Monde

« 20 ans déjà », c’est le temps qui s’est écoulé pour notre invité depuis son choix fait, en tant qu’étudiant, de s’engager sur la voie du changement de modèle et de l’écologie ; « et dans 20 ans, un autre monde », c’est le chemin qu’il nous montre aujourd’hui et sur lequel il nous entraîne pour réussir le pari. 

À l’occasion de la journée mondiale de la terre, célébrée depuis le 22 avril 1970, nous recevons Maxime de Rostolan, fondateur de Fermes d’Avenir et de Blue Bees. Auteur du livre “On a 20 ans pour changer le monde” paru chez Larousse, et un des acteurs phares du film-documentaire du même nom, réalisé par Hélène Médigue, actuellement au cinéma. 

Je suis résolument optimiste, il y a des brèches dans le système actuel qu’il faut élargir pour faire tomber le mur. Il faut réformer le capitalisme et remettre l’argent à sa place. Maxime de Rostolan.

Nous verrons que chacun dispose de son lot de solutions, et si l’on fédère tous ces mondes autour d’enjeux communs, si l’on suscite l’envie pour embarquer les forces vives, on peut déclencher des réactions en chaîne, en France et ailleurs, de la part d’interlocuteurs variés qu’ils soient scientifiques, paysans, industriels, politiques, citoyens… ; des individus tout simplement conscients de la nécessité de changer le système.       

20 ans est le temps d’une génération, donc on peut faire beaucoup de choses : il y a vingt ans, Google n’existait pas. Maxime de Rostolan. 

Et à 16h40, en partenariat avec le service Planète-Science du Monde, « Les Echos de la terre », nous reviendrons sur la pétition de chercheurs et scientifiques publiée cette semaine pour alerter sur la dangerosité des fongicides, et nous en parlerons avec Pierre Rustin, directeur de recherche au CNRS, unité Inserm.

Maxime de Rostolan
Maxime de Rostolan

Maxime de Rostolan l'a dit :

On a divisé par 30 notre efficacité énergétique pour produire de la nourriture, ce qui est une insulte à l’intelligence humaine.

Le choix musical de Maxime de Rostolan

“Gino”, des Têtes Raides, car _c’est ma chanson préférée et que Christian Olivier a signé la bande-originale du film ‘_On a 20 ans pour changer le monde ‘

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La phrase mantra de Maxime de Rostolan :

Chacun d’entre nous doit s’emparer de la question du dérèglement climatique comme si elle ne dépendait que de lui.

Le conseil littéraire de Maxime de Rostolan :

Biomimétisme, de Janine Benyus, et Les mots sont des fenêtres, de Marshall Rosenberg

Le geste écolo de Maxime de Rostolan : 

Manger moins de viande.

"On a vingt ans pour changer le monde", un film d'Hélène Medigue : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La Revue de presse environnement

  • La Cour de justice européenne a condamné la Pologne pour la destruction, en partie, de la forêt primaire de Bialowieska. Sous prétexte de la propagation d'un insecte coléoptère ravageur, le ministre polonais de l'Environnement avait autorisé en 2016 le triplement de l'exploitation de bois dans ce district, des coupes sanitaires, des coupes de rajeunissement dans des zones jusque-là vierges de toute exploitation. Et en 2017, le directeur de l'Office des forêts avait lancé l'abattage des arbres colonisés par ce parasite dans les trois districts forestiers constituant le site Natura 2000. 34.000 hectares sur 63.000 ont été ravagés. Pour la juridiction européenne, Varsovie a manqué à ses obligations découlant des directives "habitats" et "oiseaux" sur ce site classé Natura 2000. Détails à lire dans l’article de Laurent Radisson du site Actu Environnement.com.
  • Info livre : le premier Prix du Roman d’Écologie a été décerné à Emmanuelle Pagano pour son livre « Saufs riverains » paru aux éditions P.O.L. Le deuxième volume d’une trilogie sur la relation de l’homme à l’eau, et sur les méfaits de la main de l’homme sur la nature. Ce prix, lancé en janvier, vise à distinguer un roman francophone qui contribue à sensibiliser aux questions écologiques. Le jury de cette première édition était présidé par Alice Ferney et composé d’écrivains, de libraires, d’étudiants.
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Plus et le Moins

  • Le Moins : le CETA dont on a entendu parler, à nouveau, cette semaine à l’occasion de la visite du Premier ministre canadien Justin Trudeau à Paris. Le CETA qui pourrait bien remettre en cause l’interdiction du glyphosate par la France, et donc en Europe, selon Mathilde Dupré dans son article à lire sur le site d’« Alternatives économiques ».
  • Le Plus : le film « Nous sommes l’humanité », un documentaire à voir au cinéma à compter du 2 mai ; l’histoire des Jarawas, peuple pygmée, authentique, vivant comme les premiers hommes en symbiose totale avec la nature ; mais ils ne sont plus que 480 sur les îles Andamans en Inde, victimes même de safaris humains, et si rien n’est fait, notre monde moderne et mercantile aura raison d’eux… Très beau film signé Alexandre Dereims, à ne pas rater et nous aurons l’occasion  de vous reparler. 
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les Échos de la terre, en partenariat avec le journal "Le Monde"

Avec Pierre Rustin, directeur de recherche au CNRS, unité Inserm et co-auteur de la pétition de chercheurs et scientifiques publiée cette semaine dans Libération pour alerter sur la dangerosité des fongicides, véritable scandale de santé publique. Retrouvez l'article de Stéphane Foucart du Monde, juste ici

La Revue Web Environnement d'Anne Gouzon

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Bibliographie Vanessa Chang

Intervenants
  • ingénieur devenu paysan militant, à l’origine de l’association « Fermes d’avenir »
  • Directeur de recherche au CNRS, unité l'INSERM
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......