LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Homme tenant une ampoule éclairée par la lumière du coucher du soleil sur la campagne.

Quel mix énergétique pour une France durable ?

59 min

Dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, la baisse des consommations d’énergie est une priorité

Homme tenant une ampoule éclairée par la lumière du coucher du soleil sur la campagne.
Homme tenant une ampoule éclairée par la lumière du coucher du soleil sur la campagne. Crédits : Artur Debat - Getty

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences 

Planète - Le Monde
Planète - Le Monde Crédits : Le Monde

C’est la question qui se pose, avec la PPE, la Programmation pluriannuelle de l’énergie, qui devrait être annoncée d’ici la de l'année et qui va déterminer l’avenir énergétique de la France ; l’occasion de rompre avec l’image d’un pays qui semble avoir du mal à engager un vrai virage vers l’innovation et les énergies renouvelables. Créée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte en 2015, la PPE traduit les orientations et priorités d’action des pouvoirs publics. Elle est un outil de pilotage de la politique énergétique pour la décennie à venir, sur deux périodes 2019-2023 et 2024-2028.

Biomasse, biogaz, hydrogène, éolien, solaire, géothermie, nucléaire, EPR…, quel mix énergétique le gouvernement choisira t-il pour la France de demain, durable et soutenable, et quelles en seront les conséquences sur la vie des citoyens ?

Nous en discutons, avec Jacques Archimbaud, Président de la commission particulière du débat public (CNDP) qui a présenté le rapport du débat public sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et Célia Gautier, Responsable Climat-Energie à la FNH - la Fondation pour la Nature et l’Homme créée par Nicolas Hulot.

Et en seconde partie d'émission, en pleine "Route du Rhum", la navigatrice Catherine Chabaud, vice-présidente de l'association "Innovations bleues", auteur, avec Julie Bourgois, du livre « Parfums de Rhum », paru chez Glénat, nous présentera son Appel pour l'Océan, "Ocean as common", un bien commun de l'humanité.

La Pause musicale

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le choix musical de Célia Gautier

  • Charles Bradley - The World is going up in flames

This world                                                  
Is going up in flames                                                  
And nobody                                                  
Wanna take the blame                                                  
Don’t tell me                                                  
How to live my life                                                  
When you                                                  
Never felt the pain                                                  
Oh, oh, oh                                                  
Come on babe                                                  
They don’t hear me cry                                                  
They don’t hear me try                                                  
They don’t hear me cry                                                  
For what I gonna do, yeah baby                                                  
I can’t turn my head away                                                  
Seeing all these things                                                  
The world                                                  
Is burning up in flames                                                  
And nobody                                                  
Wanna take the blame                                                  
You oh you                                                  
You oh you                                                  
Me oh me                                                  
They don’t hear me cry                                                  
They don’t hear me try                                                  
Don't stomp on that light                                                  
It’s killing me                                                  
Oh babe                                                  
Come on babe, get it right                                                  
Gotta be                                                  
A better world                                                  
Gotta make it baby                                                  
Gotta make it right                                                  
Ooh                                                  
Yeah, yeah, yeah baby, aha aha, oh baby                                                  
Paroliers : Charles Bradley / David Guy / Homer Steinweiss / Leon Michels / Michael Deller / Thomas Brenneck

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La phrase mantra de Célia Gautier

Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. Saint Exupéry 

Le conseil ciné de Célia Gautier

"Après-Demain" de Laure Noualhat et Cyril Dion, la suite du documentaire Demain

Le geste écolo de Célia Gautier

Manger moins de viande et plus de protéines végétales

Les liens en plus

  • Site du Débat public sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE)
  • Site de la Fondation pour la Nature et l’Homme
  • Site de l'OBSERVATOIRE CLIMAT-ÉNERGIE – Où en est la France ? L’Observatoire Climat-Énergie est un outil développé par le Réseau Action Climat et le CLER-Réseau pour la transition énergétique. Il vise à faire un état des lieux et à évaluer le niveau d’accomplissement des objectifs climatiques et énergétiques de la France, définis dans la Loi de transition énergétique pour la croissance verte et déclinés dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE). Sa vocation est de permettre un débat éclairé, fondé sur un état des lieux partagé.
  • Appel pour l'Océan, "Ocean as common" : "Nous, signataires du présent Appel, considérons que l’intégralité de l’Océan est menacée et demandons instamment que tous les espaces marins, côtiers comme hauturiers, soient considérés comme le bien commun de l’Humanité."

La revue de presse

  • Et on commence par le rapport annuel de l’AIE, l’agence internationale de l’énergie selon lequel le basculement vers l’électrique ne nous sauvera pas du réchauffement climatique si le courant provient toujours de centrales à charbon ou au gaz ! Selon le rapport, pour respecter l’accord de Paris, il ne faudrait plus construire aucune nouvelle centrale à charbon. L’AIE estime également que plus de 70% des investissements dans le secteur de l’énergie à réaliser d’ici 2040 le seront à la charge des Etats. « Les gouvernements sont la clé de la réussite de la transition énergétique » conclut Tim Gould, le co-auteur du rapport. À lire l’article de Nabil Wakim sur lemonde.fr
  • Donald Trump subit un revers, avec la suspension du projet d’infrastructure pétrolière Keystone XL par le juge fédéral du Montana. Cet oléoduc doit acheminer du fuel lourd extrait des sables de l’Alberta au Canada jusqu’à Steelecity dans le Nebraska, 1900 kms. Pour ensuite rejoindre le golfe du Mexique où il sera raffiné et exporté. Avec cette suspension, les défenseurs de l’environnement et des tribus indiennes remportent une victoire, même si le l’administration américaine va faire appel… Affaire à suivre. (lemonde.fr, article de Arnaud Leparmentier)

Le PLUS et Le MOINS de la semaine

LE MOINS : La fragilisation subie par la Maison du berger

Située à Champollion, dans les Hautes Alpes, faute de moyens humains et financiers. Créé en 2007, le lieu est à la fois un foyer où bergers et éleveurs peuvent se rencontrer, un espace ouvert au public avec des expositions autour du pastoralisme, un centre de documentation, et un lieu de recherche scientifique avec une dimension internationale. La maison du berger est désormais en danger.

Ci-dessous l'appel des chercheurs, prêts à apporter leur soutien à cette Maison du berger, aujourd’hui menacée.

L’appel de Champoléon Octobre 2018 Il est en France dans les Alpes du Sud un lieu unique : la Maison du Berger. Les bergers sont les défenseurs et les gardiens de la montagne, des hommes et des femmes dotés solide d’une formation professionnelle. Sans les brebis que leur confient les éleveurs, pas d’entretien des alpages, appauvrissement de la qualité de l’herbe, un paysage qui se ferme, gagné par la reforestation, l’érosion qui s’aggrave, des risques d’avalanche, une montagne sans troupeaux et sans sonnailles.                                    
Or les bergers avaient trouvé leur lieu. À Champoléon dans les Hautes-Alpes, près de Gap, la Maison du Berger est, depuis sa création en 2007, le foyer où bergers et éleveurs peuvent se rencontrer, s’informer, communiquer leur savoir-faire et participer aux activités du lieu. Il est aussi, et c’est son originalité, un espace ouvert au public et un lieu de recherche scientifique avec une dimension internationale. Et cela, grâce à l’animation d’un important réseau de partenaires, professionnels et universitaires. Jusqu’ici sous la tutelle de la Communauté de communes du Haut-Champsaur, il dépend désormais d’un ensemble plus large, le Champsaur-Valgaudemar.                                    
La Maison du berger propose de remarquables expositions autour du pastoralisme, édite ouvrages et catalogues, anime un site dédié à l’emploi pastoral (emploiberger.blogspot.com), gère un centre de documentation spécialisée, accueille des étudiants stagiaires, des scientifiques, des artistes en résidence, et offre de nombreuses animations dont le Festival de l’alpage en juillet (www.maisonduberger.com). Depuis plus de dix ans, son équipe est fidèle à l’esprit de ceux qui en ont été à l’initiative : l’assistant-berger Pierre Mélet et le géoagronome de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) Jean-Pierre Deffontaines, qui tous deux avaient un lien particulier à la vallée.                                    
La Maison du berger est aujourd’hui en danger. Ses effectifs ont été réduits de moitié, son activité scientifique ignorée, alors qu’elle est un centre d’interprétation des cultures pastorales alpines unique en France.                                    
Nous, chercheurs ethnologues, qui connaissons depuis longtemps cette Maison, amis et collègues de Jean-Pierre Deffontaines, nous inquiétons vivement de l’avenir de ce lieu sans équivalent et auquel nous sommes vivement attachés. Nous demandons leur soutien à tous ceux qui partagent cette inquiétude.                                    
Françoise Dubost, Isabelle Magos, Nicole Phelouzat, Martin de la Soudière, chercheurs en sciences sociales à l’EHESS.                                    
Nous demandons leur soutien à tous ceux qui partagent cette inquiétude.                                    
Envoyez votre soutien à lappeldechampoleon@laposte.net

LE PLUS : Un consortium international, coordonné par l’INRA

Ce consortium a séquencé et décrypté le génome de plusieurs truffes réputées et qui nous permet aujourd'hui de comprendre le secret de fabrication de leurs parfums ! Une symbiose entre arbres et champignons… Avant goût avant les fêtes.  À découvrir sur le site de l'INRA

Coups de cœur

  • Le film « Régénération », fascinant à saisir dans certaines salles de cinéma
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Affiche
Affiche Crédits : Dieu, Darwin, marcel et moi
  • Et le clin d’œil du jour, va au dernier numéro de La Hulotte, le journal le plus lu dans les terriers qui vient de paraître, ce n° 107 dédié au lierre…, une petite merveille !

Revue de web sur l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Bibliographie : Vanessa Chang

Intervenants
  • Président de la commission particulière du débat public (CPDP) qui a présenté le rapport du débat public sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE)
  • responsable climat-énergie à la Fondation Nicolas Hulot, a attaqué en justice l’État pour inaction climatique (L’Affaire du siècle).
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......