LE DIRECT
Mangrove

SOS Mangrove

1h

Milieu fondamental de l’équilibre planétaire, notamment dans son rôle de capteur de carbone tout récemment découvert, la Mangrove lance un SOS désespéré… A qui veut l’entendre !

Mangrove
Mangrove Crédits : Somnuk Krobkum - Getty

Émission en partenariat avec le service Planète-Sciences du Monde

Le Monde - Planète
Le Monde - Planète Crédits : Le Monde

À son nom, des images d’eaux saumâtres et de vase, de moustiques, de vers marins ou de crabes, de racines enchevêtrées et de végétation inhospitalière envahissent nos esprits et installent dans notre imaginaire l’idée d’un écosystème hostile et inquiétant. Or, cette forêt dans la mer, inspirante pour les écrivains, les artistes et les poètes, est l’un des territoires les plus exceptionnels au monde ; elle forme le berceau d’une faune et d’une flore à la richesse méconnue, scrutées par des chercheurs du monde entier, inquiets aujourd’hui du devenir de ce milieu unique face aux changements globaux (surexploitation forestière, agricole et aquacole, développement urbain, augmentation des températures et du niveau de la mer, fréquence des événements extrêmes…). Milieu fondamental pour l’équilibre planétaire, notamment dans son rôle de capteur de carbone tout récemment découvert, la Mangrove et surtout ceux qui l’observent lance un SOS… À qui veut bien l’entendre !

À la veille du colloque sur l'écologie tropicale qui se tiendra à Paris du 26 au 29 mars, nous plongeons aujourd'hui dans ce milieu méconnu, avec François Fromard, chercheur au Laboratoire Ecologie fonctionnelle et Environnement du CNRS, à Toulouse, co-directeur du livre « Mangrove, une forêt dans la mer » paru au Cherche Midi/CNRS.

Tarik Meziane, chercheur au laboratoire biologie des organismes et écosystèmes aquatiques du MNHN de Paris.

Et en duplex de nos studios de France Bleu Hérault à Montpellier, Gilbert David, du laboratoire Espace pour le développement de l’IRD-Montpellier.

François Fromard :

On l'appelle le poumon bleu. La mangrove est connue pour accumuler des biomasses, dont des quantités de carbone importantes. Elle a une place très importante dans le cycle global du carbone.

L'espèce animale la plus emblématique de la mangrove est le crabe, on l'appelle l'espèce ingénieure car il transforme le milieu. 

Gilbert David :

Les palétuviers respirent grâce à leurs racines aériennes, des racines échasses ou des pneumatophores.

Tarik Meziane : 

Le palétuvier est l'arbre qui fixe le plus de carbone au monde. 

La mangrove est une sorte de poule aux œufs d'or dont il faut utiliser les ressources mais sans la détruire.

Le choix musical de François Fromard est "Se décentrer" de Dominique A :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le choix musical de Tarik Meziane, Enjoy the Silence de Depeche mode : 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le choix musical de Gilbert David est Gérard Delahaye, "Ballade des trois rois" :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

La phrase mantra de François Fromard

Passé l’enfance, on devrait savoir, une fois pour toutes, que rien n’est sérieux.                                              
« Carnet d’un biologiste » de Jean Rostand (Stock, 1959)

Le geste écolo de François Fromard

Un geste ne suffira pas, devant les urgences actuelles, qu’elles soient environnementales - changement climatique - ou géopolitiques - crise des migrants. Il faut relever ces deux défis. Comment….. ?

Le geste écolo de Tarik Meziane

Manger moins de crevettes et manger au juste prix.

Le geste écolo de Gilbert David

À titre personnel planter ses arbres fruitiers, faire son potager et surtout à titre collectif : laisser tomber le béton au profit du bois.

La bibliothèque de François Fromard

  • La série BD les Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet

Un roman, qui peut se lire aussi comme un témoignage. Pour son écriture si vivante, mais aussi et surtout pour cette plongée en apnée dans la réalité de Mayotte. Histoire de Mo, jeune garçon perdu entre lagon paradisiaque de Mayotte et Gaza, du nom d'un bidonville de la capitale de l’île, Mamoudzou. C’est violent, beau, inquiétant, attachant, à l'image de Mayotte.

  • Les chroniques hebdomadaires de Philippe Lançon dans Charlie-Hebdo. 

Pour ne pas oublier.

  • La série BD les Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet

Pour ses trois personnages hilarants, à la fois décalés et actuels, plongés dans des aventures d’hier et d’aujourd’hui, à forte tonalité écolo.

Le choix littéraire de Tarik Meziane

  • Abysses de Claire Nouvian, Fayard, 2006

Liens

La Revue de presse

  • Selon un rapport de la banque mondiale publié lundi, on attend 143 millions de déplacés climatiques d’ici 2050, si rien n’est fait pour limiter les effets du changement climatique.
    « Chaque jour, le changement climatique devient une menace économique, sociale et existentielle plus forte », contraignant des individus, des familles, et même des communautés entières à se mettre en quête d’endroits plus viables, a souligné Kristalina Georgieva, directrice générale de l’institution basée à Washington.
    Ce rapport est le premier du genre. L’Afrique subsaharienne, l’Asie du sud et l’Amérique latine étant les plus touchées.
    À lire également sur lemonde.fr avec AFP
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Événement

À vous signaler, la 9ème édition du Festival « Terre et Lettres » qui se déroulera à la Rochelle les 6, 7 et 8 avril prochain ; à la rencontre des auteurs et acteurs de l’écologie, ce Festival accueille chaque année de grands noms du monde de l’environnement, lors de débats, de rencontres, d’ateliers, de projection de films, et avec pour la première fois cette année une expo BD. Pour vous mettre en appétit, on y verra Cynthia Fleury, Valérie Chansigaud, Marie-Monique Robin, Miguel Benasayag…et d’autres auteurs ou réalisateurs. Un festival qui s’inspire d’une phrase d’Antoine de Saint Exupéry : « Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et de tes femmes le désir de la mer. »
Pour les organisateurs de « Terre et lettres », c’est en interrogeant notre rapport au monde, à la nature et au vivant que nous ferons peut-être naître le désir d’un autre avenir.

Terre&Lettres 9ème Edition
Terre&Lettres 9ème Edition Crédits : Terre&Lettres

Le PLUS et le MOINS

Le MOINS : La guerre des cours d’eau

Un conflit qui se joue en France, notamment en Ariège, où comme ailleurs, il faut établir une carte des rivières sur demande du gouvernement. Une demande qui, in fine, verra une partie des cours d’eau disparaître de la carte de France et donc être soustrait à l’application de la loi et du droit de l’environnement. Faute de moyens humains dans les préfectures, des bénévoles s’attèlent à la tâche.
À lire sur le site REPORTERRE, 19/03/2018

Le PLUS : Une ne série de 6 petits films réalisés par Geoffroy Couanon

Dans le cadre de la Grande semaine de la petite enfance, une immersion dans six crèches innovantes en terme de développement durable (alimentation bio et locale, santé environnementale, jardins partagés, projets intergénérationnels et interculturels notamment…). Une belle idée..
En partenariat avec la Croix-Rouge française, l'association Agir pour la petite enfance et le Printemps de l’Éducation.
À découvrir sans faute sur le site jardinsdenfance.fr

Les Echos de la Terre

En partenariat avec le service Planète-Science du Monde dans "Les Echos de la Terre" s’intéresseront aux toits végétalisés, une mise en œuvre du végétal sur substrat et gravillons, vous en saurez plus avec François Lasalle, directeur Recherche & Développement au département Sopranature de Soprema, initiateur du concept moderne de toitures végétalisées en France et précurseur de systèmes de végétalisation de façades. Auteur du livre « Végétalisation extensive des toitures » paru aux éditions du Moniteur.

Revue de web sur l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Intervenants
  • Chercheur au Laboratoire Ecologie fonctionnelle et Environnement du CNRS, à Toulouse
  • chercheur au laboratoire biologie des organismes et écosystèmes aquatiques du MNHN de Paris
  • du laboratoire Espace pour le développement de l’IRD-Montpellier
  • Directeur Recherche & Développement au département Sopranature de Soprema, initiateur du concept moderne de toitures végétalisées en France et précurseur de systèmes de végétalisation de façades.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......