LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Ungersheim, Le cheval Richelieu accompagne les enfants à l'école

Et si la transition écologique et énergétique était possible !

59 min

Au programme aujourd’hui, un film optimiste, une histoire de transition réussie, et un anniversaire moins joyeux, celui du naufrage du Boehlen au large de l’île de Sein il y a 40 ans !

A Ungersheim, Le cheval Richelieu accompagne les enfants à l'école
A Ungersheim, Le cheval Richelieu accompagne les enfants à l'école Crédits : Sébastien Bozon - AFP

« Qu’est ce qu’on attend ? », tel est le titre du dernier film de la journaliste et réalisatrice Marie-Monique Robin, énième film de sa production qui n’a eu de cesse de nous interpeller en 32 ans de carrière, mais premier film réalisé pour le cinéma, présenté en ce moment, en avant-première, dans différentes communes de France, comme au festival du Livre de Mouans-Sartoux dans les Alpes-Maritimes dimanche dernier, avec un bel accueil du public, et qui sortira en salle le 23 novembre prochain.

« Qu’est ce qu’on attend ? », l’histoire d’Ungersheim, petite ville de l’est de la France qui s’est lancée dans une transition complète vers l’après-pétrole et a réussi son pari. Avec nous, pour en parler et s’intéresser à cette notion de transition, Marie-Monique Robin, Christophe Bonneuil, historien chercheur au centre Koyré, à l’EHESS, directeur de la collection « Anthropocène » au Seuil, et Mathieu Labonne, climatologue, Directeur de l’association Colibris.

Puis en seconde partie dans "Les échos de la terre", nous retrouverons Yann Rabuteau, juriste, spécialiste des activités marines et de la protection de l’environnement marin, fondateur du réseau Allégans pour nous parler du 40e anniversaire du naufrage du pétrolier est-allemand "Boehlen" au large de l'île de Sein, et surtout questionner la notion de responsabilité en matière de marées noires.

  • La phrase que vous faites vôtre

"Etre du bon, n'être pas du festin, son épilogue" René Char (Christophe Bonneuil)

  • REVUE DU WEB DE L'ENVIRONNEMENT

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

  • Pour Aller plus loin en quelques clics

Blog de Marie-Monique Robin : http://www.mariemoniquerobin.com/

  • Les rendez-vous

- Montpellier, 3-5/11, Salon de l’écologie. Rendez-vous national annuel de la filière professionnelle de l’écologie. Il est organisé par l’Université de Montpellier et son Centre Méditerranéen de l’Environnement et de la Biodiversité (Labex CeMEB), l’Institut Ecologie Environnement (INEE) du CNRS, La Société Française de l’Ecologie (SFE), l’Association Française Interprofessionnelle des Ecologues (AFIE), la Ville et la Métropole de Montpellier, et est mis en œuvre par l’Association du Salon de l’Ecologie. Il a pour vocation de réunir les organisations professionnelles publiques ou privées, de faire découvrir ces entités aux étudiants, et de sensibiliser le grand public aux enjeux actuels de l’écologie : http://www.salon\-ecologie.com/salon\-environnement\-montpellier/

  • Sites internet et Associations :

- L'association BRUDED est un réseau de collectivités bretonnes qui s'engagent dans des réalisations concrètes de développement durable et solidaire. Un réseau de partage d'expériences pour les élus des collectivités qui veulent aller ensemble plus loin !

- Le site du Mouvement de Transition en France. Le mouvement de Transition est né en Grande-Bretagne en 2006 dans la petite ville de Totnes. Il s’agit de mettre en place des solutions fondées sur une vision positive de l’avenir et qui visent à :

  • réduire fortement, individuellement et collectivement, la consommation d’énergie d’origine fossile et nos émissions de CO2
  • renforcer la résilience de nos territoires, leur capacité à absorber les chocs à venir, par une relocalisation de l’économie (alimentation, ENR…)
  • renforcer les liens, les solidarités et la coopération entre l’ensemble des acteurs du territoire
  • acquérir les compétences qui deviendront nécessaires au renforcement de notre autonomie

  • Les vidéos :

- Une vidéo simple et pédagogie de Dessine-moi l’éco, qui explique en quoi consiste la théorie de la décroissance ? Quels sont les arguments de ceux qui la soutiennent ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir dans ce nouvel épisode de la série "Dessine-moi l'éco" !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

- La bande-annonce du film de Marie-Monique Robin, Qu’est-ce qu’on attend ?

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le PLUS et le MOINS

LE MOINS : Des pesticides perturbateurs endocriniens dans nos Mueslis ?

Une étude menée par l’association Générations futures prouverait que c’est bien le cas. 20 échantillons de mueslis ont été analysés et le résultat est accablant, sur cet échantillon seuls les mueslis bio s’en sortent intactes. Les 15 autres mueslis contiennent tous des pesticides, soupçonnés d’être des perturbateurs.

Quelques chiffres du rapport :

  • Dans les 15 échantillons non bio testés, 141 résidus ont été retrouvés au total dont 70 ont pu être quantifiés. Parmi ces 141 résidus, 81 sont des PE (perturbateurs endocriniens) suspectés soit 57.44% du total.
  • 9,4 résidus en moyenne ont été trouvés dans les échantillons non bios (l’échantillon ayant le plus de résidus en contenaient 14 – ceux en ayant le moins en avaient 6). On trouve en moyenne 4,6 pesticides suspectés PE dans les échantillons non bio analysés.
  • 0,177 mg/kg : c’est la concentration moyenne de résidus quantifiés par échantillon non bio analysé soit 354 fois la Concentration maximale admissible (CMA) tolérée dans l’eau de boisson pour l’ensemble des pesticides !

« Chaque nouveau rapport réalisé par notre association vient démontrer l’urgence à agir. Celui-ci révèle encore l’exposition de la population à de trop nombreux résidus de pesticides perturbateurs endocriniens suspectés pouvant agir à des doses très faibles. » Déclare F. Veillerette, porte-parole de Générations Futures. « L’omniprésence des cocktails de perturbateurs endocriniens dans notre environnement est confirmée par ce rapport. Cela doit impérativement être pris en compte par la Commission européenne qui doit revoir ses critères pour les rendre réellement protecteurs » conclut-il.

- Lire le rapport : Enquête EXPPERT 7 : des pesticides perturbateurs endocriniens dans des mueslis, octobre 2016

LE PLUS : Les initiatives visant à écologiser le système financier ont doublé en cinq ans

Selon le rapport 2016 du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’environnement) : « Le système financier dont nous avons besoin – de l’élan à la transformation », les mesures de politique publique et de réglementation en faveur de la finance verte ont plus que doublé en cinq ans. Néanmoins, il reste encore davantage d'efforts à faire pour changer cet élan en une transformation mondiale.

Le rapport recense désormais 217 à travers 60 pays. Les pays émergents et en développement ont concentré leurs efforts sur le secteur bancaire, avec 70 % des mesures mises en œuvre, tandis que les pays développés se sont focalisés sur les investisseurs institutionnels que visent 92% des mesures. L'année a été marquée par des avancées majeures sur le plan international :

  • Les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 se sont mis d'accord pour la première fois sur la nécessité d'accélérer la transition vers la finance verte.
  • En Chine, le Président XI et le Conseil d'État ont publié des directives visant à écologiser le système financier.
  • La Commission européenne a pour sa part annoncé l'élaboration d'une stratégie européenne complète sur la finance verte.

En France :

  • L'article 173 de la loi sur la transition énergétique comprend des mesures d'envergures pour améliorer la transparence des investisseurs institutionnels et leurs initiatives en matière de changement climatique ainsi que de nouvelles mesures sur la divulgation de la stratégie des entreprises et des moyens de simulations de crise bancaires (« stress-test »)
  • Selon le rapport, la France est le premier pays à émettre des émissions vertes proportionnellement à la totalité des obligations totales émises entre 2013 et 2015.

Malgré cette tendance prometteuse, l'ONU Environnement souligne la nécessité de mesures plus fortes et rapides. 5 à 7 billions de dollars américains sont nécessaires au financement des objectifs de développement durable. La Chine à elle seule a déclaré vouloir lever 1,5 billion de dollars américains pour l'écologisation de projets verts jusqu'en 2020. 85% de cette somme sera financée par la finance privée.

- Télécharger le résumé en français : Le système financier dont nous avons besoin de l'élan a la transformation

- Télécharger le rapport en anglais : The financial system we need from momentum to transformation

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......