LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Récolte de duvet en Islande

L’écologie au féminin

1h

Avec Pascale D’Erm pour son livre "Sœurs en écologie" paru le 30 Mars 2017 aux Editions La mer salée, et Anne Ribes, infirmière et paysagiste.

Récolte de duvet en Islande
Récolte de duvet en Islande Crédits : Cyril Ruoso / Biosphoto - AFP

En partenariat avec Le Monde, retrouvez chaque jour les articles Planète et Sciences dans le quotidien et sur LeMonde.fr

Vous pouvez retrouver notre choix d'articles de la semaine ici ici et ici

Qu’elles s’appellent Hildegarde de Bingen, George Sand, Rosa Luxembourg, Rachel Carson, Jane Goodall, Wangari Maathai…, en tout lieu et en tout temps, des femmes se sont investies en écologie, étant à l’origine d’avancées fondamentales en matière d’environnement. Mais elles furent longtemps passées sous silence, dans ce rapport à la nature qui fut, pour beaucoup d’entre elles, émancipateur. En quête de savoir et de compréhension de ce lien qui unie ces femmes, à travers le monde, la journaliste Pascale d’Herm est partie en voyage initiatique pour nous les faire redécouvrir. Economistes, scientifiques, artistes, philosophes, activistes politiques ou encore juristes, elles forment un groupe de « soeurs en écologie », engagées et inspirées, des résistantes, des contestataires, des justicières de la terre et des porteuses d’alternative au système actuel.

Qui sont-elles et quel est leur combat ? Quelle est leur influence dans l’émergence d’un monde nouveau ? Des expériences de femmes dans, grâce et avec la nature

Et en partie « Les Echos de la terre » Monsieur le Président… Demain l’environnement ?

Un grand invité s’adresse au futur Président de la République pour soumettre des questions importantes liées à l’environnement. C'est au tour de Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue, directrice de recherches CEA au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement à Gif-sur-Yvette. Ses travaux de recherche portent sur la caractérisation et la compréhension de la dynamique du climat et du cycle de l’eau, en tirant parti des enregistrements issus d’archives naturelles du climat.

Revue du web de l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Le Plus et le Moins de la semaine

LE PLUS : LE CENTRE DE RECHERCHES SUR LA BIOLOGIE DES POPULATIONS D’OISEAUX (CRBPO) INAUGURE SON SITE POUR EXPLORER LES MIGRATIONS D’OISEAUX

Depuis près d’un siècle (1923), le Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux (CRBPO) archive au sein du Muséum national d’Histoire naturelle toutes les données de baguage d’oiseaux concernant la France. Près de 5 millions de ces informations ont été numérisées et viennent d’être mises en ligne.

C'est dès 1923 que le CRBOP archive au sein du Muséum national d'Histoire naturelle toutes les données de baguage d'oiseaux concernant la France. Sous l'autorité du Ministère chargé de l'Ecologie, le CRBPO mène des études nationales, mises-en-oeuvre par un réseau de 400 bagueurs. Près de 5 millions de ces informations récoltées ont été numérisées et viennent d'être mise en ligne. Développé avec le service informatique du Muséum, le site est en accès libre et gratuit. Grâce aux données de suivi d’oiseaux par baguage on peut connaître l’état et le comportement des populations d'oiseaux presque en temps réel : les masses et les tailles des individus bagués sont référencées mais aussi leurs migrations tant en France qu’à l’étranger, grâce à des cartes ou des tableaux.

Ces informations mises à jour tous les mois permettent la réalisation de statistiques par espèces, par zone géographique et/ou par programme de recherches. Grâce à son apport considérable de données par an (500 000 nouvelles données), ce site compte bien devenir un outil d’information incontournable pour les organismes publics, les entreprises privées et les organisations non-gouvernementales en charge de la conservation et la gestion des populations d’oiseaux.

Notez que ces données sont collectées dans leur grande majorité par des bénévoles, que ce soit les bagueurs au cours des suivis qu'ils mettent en oeuvre, ou le public qui informe le CRBPO de la découverte d'oiseaux bagués.

Le site est consultable à partir du lien suivant : crbpodata.mnhn.fr

LE MOINS : Le pessimisme des scientifiques sur le blanchiment de la barrière de corail : elle ne s'en remettra probablement pas.

Le réchauffement des eaux provoque pour la seconde année consécutive le blanchissement de la Grande Barrière de corail ce qui rend son rétablissement quasiment impossible comme le rappelle James Kerry un biologiste de l'université de James-Cook : « Il faut au moins une décennie pour le rétablissement total des coraux qui grandissent le plus vite, a-t-il expliqué. Alors deux épisodes graves de blanchissement à douze mois d’intervalle font que les récifs endommagés en 2016 n’ont aucune chance de se rétablir. »

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le blanchissement des coraux (voir vidéo) est provoqué par le départ d'une algue avec laquelle l'organisme vit en symbiose. C'est elle donne au corail sa couleur et ses nutriments. Pour les biologistes comme Terry Hughes, de l’Université James Cook il n'y a aucun doute, « Le blanchissement est lié aux températures records provoquées par le réchauffement climatique ».

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour en savoir plus, et voir les résultats scientifiques et analyses les plus récentes sur la Grande Barrière de corail lire l'étude (en anglais) de la revue Nature : Global warming and recurrent mass bleaching of corals

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......