LE DIRECT
Geai perché sur une vieille pompe en automne.

L’Homme est-il encore capable d’écouter le cri de la nature ?

59 min

Voir plus loin et anticiper le monde de demain, respectueux des hommes et de la nature !

Geai perché sur une vieille pompe en automne.
Geai perché sur une vieille pompe en automne. Crédits : Fréderic Desmette/Biosphoto - AFP

En partenariat avec Le Monde, retrouvez chaque jour les articles Planète et Sciences dans le quotidien et sur LeMonde.fr

Il nous faut inventer un autre rapport à la nature, et donc à notre propre humanité ! C'est le sentiment de Jean-Claude Ameisen pour qui l'écologie politique se trompe en se polarisant sur le réchauffement climatique, et en oubliant les efforts indispensables à faire pour protéger la santé, réduire les inégalités et préserver l'environnement... Jean-Claude Ameisen est l'auteur de nombreux livres, il nous parlera aujourd'hui de Les chants mêlés de la Terre et de l’Humanité (dialogue avec Nicolas Truong - Editions le Monde / l’Aube, 2015). Les droits d'auteurs de Jean Claude Ameisen pour Les chants mêlés de la Terre et de l'humanité, sont versés à Médecins du Monde.

Et puis en seconde partie d’émission, vers 16h45, en partenariat avec le service Planète-Science du Monde, « Les Echos de la terre » nous emmèneront en voyage, sur un catamaran innovant, lepremier navire hydrogène sans émission de gaz à effets de serre, sans polluant ni particule fine, le pari de deux hommes aux commandes de l’Energy Observer, bateau écologique qui va parcourir le monde pendant six ans. Avec nous, ces deux aventuriers du 21e siècle, Victorien Erussard et Jérôme Delafosse, nous expliqueront leur projet et les motivations qui les animent, pour un futur plus respectueux de l’homme et de son environnement.

Pour aller plus loin en quelques clics

18-19 mars 2017 à Paris - Les 48h de l’agriculture urbaine. Après une première édition réussie en 2016, La Sauge (La Société d'Agriculture Urbaine Généreuse et Engagée) organise la nouvelle édition 2017 des 48h de l'agriculture urbaine. Un weekend convivial et animé pour lancer la saison de jardinage en ville.

L’agriculture urbaine déchirée entre business et engagement militant. Entreprise vouée au culte de la performance et de la technologie, ou association engagée pour changer la ville ? Deux visions de l’agriculture urbaine se développent. Le débat fait rage dans les bacs qui poussent sur le macadam. REPORTERRE.NET, 21/01/2017

Stop à la déprime entre Roissy et Paris, un projet fou va révolutionner tout ça. Le long de l’autoroute A1 qui relie Roissy à Porte de la Chapelle, Thierry Blandinières imagine déjà le prochain bassin nourricier de la région parisienne. Le DG du géant de l’agriculture InVivo a présenté ce mercredi matin son projet Happy Vallée lors d’un forum de l’association patronale Paris Île-de-France Capitale économique. LEBONBON.FR, 01/02/2017

TRANSPORT MARITIME. Pour lutter contre les émissions, il faut agir sur le transport maritime.Dans un long texte indigné, France Nature Environnement souligne l’importance du transport maritime qui représente 90% des acheminements de marchandise dans le monde. En Europe, affirme la fédération d’association et ses partenaires, 60 000 morts prématurées seraient causées par cette voie d’acheminement. Avec quatre mesures, les militants estiment que la situation pourrait évoluer favorablement. RSE MAGAZINE.COM, 27/01/2017

Le dossier multimédia de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT . L'insoutenable pollution de l'air du transport maritime

Revue du web de l'environnement

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

Le plus et le moins de la semaine

Le Plus de la semaine : Bougival veut installer des agriculteurs sur un terrain de football

A la suite d’un accord avec l’équipe de football locale, Luc Wattelle, le maire DVD de Bougival, petite commune des Yvelines, a récupéré un stade de football à l’abandon. Afin de permettre à l’agriculture, inexistante sur le territoire de la commune, de s’y installer, il s’est lancé dans un projet d’agriculture urbaine, et plus spécialement de permaculture.

Un plantation de choux rouges biologiques protégés par des fleurs, plantées pour distraire les insectes, le 10 août 2009 à Vaux-sur-Aure, village dans l'ouest de la France
Un plantation de choux rouges biologiques protégés par des fleurs, plantées pour distraire les insectes, le 10 août 2009 à Vaux-sur-Aure, village dans l'ouest de la France Crédits : MYCHELE DANIAU / AFP - AFP

Ainsi, plusieurs installations sont envisagées pour ce terrain de 8000m² : une culture maraîchère, des serres, une mare artificielle, des plantations de fruits et même un snack bio. Un appel à intentions va bientôt être lancé et il s’agit, avant l’installation d’agriculteurs, d’entretenir et de fertiliser naturellement les sols.

L’idée est également que ce projet fasse tâche d’huile dans les autres communes, car Luc Wattelle précise : « Je suis également vice-président de l’agglomération Versailles Grand Parc, en charge de l’environnement. J’ai présenté notre projet en commission et les élus étaient très intéressés pour développer l'idée sur leur propre commune ».

Le Moins de la semaine : Ouvriers sous-traités et mal traités dans l’industrie allemande de la viande

Depuis les abattoirs de la Basse-Saxe, une région agricole du nord-ouest du pays, plusieurs milliers de kilos de viandes (porcs, boeufs, volailles) sont acheminés dans toute l’Allemagne, afin de nourrir la population.

Depuis peu, les médias allemands ont pointé du doigt une réalité douloureuse vécue par les ouvriers travaillant dans ces abattoirs : “des salaires à 5 euros (5,20 USD) bruts de l’heure, parfois moins, [ainsi que] des ouvriers migrants d’Europe de l’Est entassés dans des logements insalubres pour lesquels ils devaient payer plusieurs centaines d’euros, des journées de 12 à 14 heures ainsi que des conditions de travail extrêmement dangereuses pour leur santé”.

Viande disponible dans la section viande et saucisses du supermarché Metro à Cologne en Allemagne, le 12 décembre 2013.
Viande disponible dans la section viande et saucisses du supermarché Metro à Cologne en Allemagne, le 12 décembre 2013. Crédits : PATRIK STOLLARZ / AFP - AFP

Depuis 2014, un code du travail a été mis en place en Allemagne, mais les changements se font toujours attendre sur le terrain. En alertant l’opinion publique, les médias souhaitent sensibiliser également les pouvoirs publics afin que les choses changent : un salaire revu à la hausse, des conditions de logement décentes pour les populations migrantes, etc. De nombreux problèmes subsistent, notamment avec la question des entreprises de sous-traitance, encore exploitées par les grandes entreprises. Ces entreprises de sous-traitance emploient notamment des ouvriers migrants plus souples et plus vulnérables à des conditions de travail difficiles.

Bibliographie

les chants mêlés de la Terre et de l'Humanité

Les chants mêlés de la Terre et de l'humanitéJean-Claude AmeisenEditions de l'Aube/ Le Monde éditions, 2015

Intervenants
  • médecin, immunologiste et chercheur en biologie, directeur du Centre d'études du vivant de l'Institut des humanités de Paris de l'université Paris Diderot
  • Officier de marine marchande, skipper, 3ème de la Vendée St-Petersbourg 2010 - 2ème de la Transat Jacques Vabre 2009
  • chef d’expédition, scaphandrier professionnel et réalisateur de documentaires
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......