LE DIRECT
Les capteurs Airparif pour mesurer la qualité de l'air dans la capitale (Paris-France)

Respirer, est-ce encore bien vivre ?

59 min

A l'occasion de la deuxième édition de la "Journée sans voiture" dans Paris, et alors qu'une étude menée par Santé Publique France qui estime que les particules fines sont à l’origine de 48000 décès prématurés par an dans l’Hexagone, nous ouvrons le dossier de la pollution atmosphérique.

Les capteurs Airparif pour mesurer la qualité de l'air dans la capitale (Paris-France)
Les capteurs Airparif pour mesurer la qualité de l'air dans la capitale (Paris-France) Crédits : GARO/Phanie - AFP

Respirer, est-ce encore bien vivre ? C’est la question que nous allons poser, en compagnie de nos invités, Robert Barouki, toxicologue, directeur de l'unité INSERM « pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire »,co-auteur du livre Toxique ? Santé et environnement : de l’alerte à la décision , paru chez Buchet-Chastel. Avec par téléphone, depuis Genève, le Dr Maria Neira, directeur du Département Santé publique et environnement à l'Organisation Mondiale de la Santé, à Genève depuis septembre 2005, ancienne Vice Ministre de la Santé et Présidente de l’Agence espagnole de Sécurité sanitaire des Aliments au Ministère espagnol de la Santé. Et en duplex de nos studios de Quimper (France Bleue Breizh Izel) , nous serons pour en parler en compagnie de Gérard Borvon, ancien enseignant de physique-chimie en lycée et formateur en histoire des sciences à l'IUFM de Bretagne. Il est l’auteur de Respirer tue. Agir contre la pollution de l'air Lemieux éditeur.

Puis en seconde partie dans "Les échos de la terre", retour d'expérience sur le thème des effets de la pollution sur les oiseaux avec Guilhem Lesaffre, membre du conseil d’administration de la LPO et aussi président du Centre Ornithologique d'Ile de France (CORIF) naturaliste passionné par les oiseaux, il pratique l'ornithologie de terrain depuis plus de quarante ans, surtout en France mais également en Europe et à travers le monde.

Albatros mort sur Midway suite à l'ingestion de débris de plastique
Albatros mort sur Midway suite à l'ingestion de débris de plastique Crédits : Chris Jordan - Radio France
  • La phrase que vous faites vôtre

"S'informer c'est agir" Gérard Borvon

"It's always seems impossible until it's done" Nelson Mandela (Maria Neira)

"On a toujours sacrifié l'essentiel à l'urgence, alors que l'urgence est essentielle" Edgar Morin (Robert Barouki)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

REVUE DU WEB DE L'ENVIRONNEMENT

Pour suivre l’actualité environnementale au fil des jours, consultez l’univers Netvibes d’Anne Gouzon de la Documentation de Radio France (Utilisez de préférence Firefox ou Google chrome) Netvibes - L’ACTUALITÉ ENVIRONNEMENTALE

Découvrez aussi des initiatives écolos et solidaires sur son Twitter : Initiavertes

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POUR ALLER PLUS LOIN EN QUELQUES CLICS

Sur la pollution atmosphérique

Articles de presses :

- Pollution atmosphérique : à partir de quand faire du vélo en ville fait-il plus de mal que de bien ?

D'après l'organisation mondiale de la santé, faire du vélo 20 minutes à New Delhi avait un impact plus négatif sur la santé que de ne pas faire de vélo du tout, et ce à cause de la mauvaise qualité de l'air. Entretien avec Gérard Dine, professeur de biotechnologies à l’École Centrale de Paris, président de l'Institut Biotechnologique de Troyes et chef du service d'Hématologie et d'Immunologie de l'Hôpital des Hauts-Clos de Troyes. ATLANTICO, 20/09/2016

- La députée européenne écologiste (commission Transport) Karima Delli a posté ce jour un nouveau texte sur le site de la pétition « Pour une enquête européenne sur les fraudes anti-pollution ».

A l’occasion du 1er anniversaire du scandale Volkswagen le 22 septembre, elle demande aux « Consommateurs arnaqués ou simples citoyens soucieux de l’air que nous respirons, interpellons les constructeurs et la Ministre de l’Ecologie via Twitter ». 19/09/2016

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Rapports, études et lois :

- Un rapport exclusif publié aujourd’hui par Public Eye révèle comment les négociants suisses en matières premières profitent des faibles standards en Afrique pour produire, livrer et vendre des carburants à haute teneur en soufre, interdits en Europe. Par ces pratiques illégitimes, ces sociétés contribuent à l’explosion de la pollution de l’air dans les villes africaines et nuisent à la santé de millions de personnes. Dans une pétition adressée à Trafigura, Public Eye et ses partenaires africains demandent au géant genevois de s’engager à ne vendre que des carburants conformes au standard européen partout dans le monde. Association Public eye, 15/09/2016

- L’OCDE a publié un rapport qui fournit une évaluation approfondie des conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur pour les décennies à venir. Le rapport porte l’accent sur les impacts touchant la mortalité, la morbidité, et les changements dans les rendements des cultures qui ont été causés par des concentrations trop élevées de polluants. Les conséquences économiques de la pollution de l'air extérieur… Le rapport montre des projections de décès prématurés causés par la pollution de l'air extérieur au niveau mondial et régional pour 2015-2060, ainsi que les conséquences l'augmentation des maladies et la diminution des rendements agricoles. Les impacts marchand de la pollution de l'air extérieur devraient conduire à à d'importants coûts économiques illustrés au niveau régional et sectoriel. Enfin, le rapport prévoit d'énormes coûts sociaux par an au niveau mondial si les gouvernements ne mettent pas en oeuvre des politiques plus strictes.

- Loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie dite également Loi LAURE ou Lepage du 30 décembre 1996 reconnait à chacun le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé.

- L’OMS a publié une étude évaluant le coût des maladies et mortalité de la pollution de l’air aux économies européennes de à 1,6 billion d’USD par an. « Il est rentable d'atténuer les effets de la pollution de l'air sur la santé. Les bases factuelles dont nous disposons donnent aux décideurs de l'ensemble des pouvoirs publics une raison impérieuse d'agir. Si différents secteurs s'unissent dans cette lutte, nous sauverons plus de vies, mais nous obtiendrons aussi des résultats qui vaudront des sommes d'argent exorbitantes », déclare le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. À lui seul, le coût économique des décès représente plus de 1,4 billion d'USD. En ajoutant encore 10 % à ce montant pour représenter le coût des maladies provenant de la pollution de l'air, on obtient un total de près de 1,6 billion d'USD.

- Un rapport de l’OCDE sur le coût de la pollution de l'air et l’impact sanitaire du transport routier : La pollution de l’air extérieur tue plus de trois millions de personnes dans le monde chaque année, et elle est à l’origine de problèmes de santé, allant de l’asthme aux maladies cardiovasculaires chez un plus grand nombre de personnes encore. Pour les pays de l’OCDE ainsi que pour la Chine et l’Inde, le coût de ces impacts est estimé à 3 500 milliards USD par an en termes de mortalité et de morbidité, et la tendance est à la hausse… Ce rapport démontre que les impacts sanitaires de la pollution de l’air sont approximativement quatre fois plus élevés, et leurs coûts économiques considérablement plus importants, que les évaluations précédentes.

- La Banque Mondiale a publié une étude qui vient souligner le fardeau que fait peser la pollution de l’air sur l’économie mondiale. « La pollution atmosphérique a pour conséquences de menacer le bien-être des populations, de porter atteinte au capital naturel et matériel, et de limiter la croissance économique. Avec cette étude, qui chiffre les coûts économiques de la mortalité prématurée liée à ce fléau, nous espérons trouver un écho chez les décideurs et faire en sorte que l’on consacre davantage de ressources à l’amélioration de la qualité de l’air. Avec des mesures de lutte contre la pollution urbaine et des investissements dans des sources plus propres d’énergie, nous pouvons parvenir à réduire les émissions de particules dangereuses, ralentir le changement climatique et, par-dessus tout, sauver des vies », indique Laura Tuck, vice-présidente de la Banque mondiale pour le développement durable.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

- Vidéos :

- Un petit film-documentaire de Jean-Paul Jaud : dans un petit village français au pied des Cévennes, le maire a décidé de faire face, a décidé de réagir en faisant passer la cantine scolaire en Bio. Ici comme ailleurs la population est confrontée aux angoisses contre la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

--------------------------------------------------------------------------------------------------

- Photos :

30 photos révélatrices de la pollution du Monde

http://www.regardsurlemonde.fr/blog/30\-photos\-revelatrices\-de\-la\-pollution\-mondiale

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le PLUS et le MOINS

- LE MOINS : Le site de Doñana en Espagne en danger.

Bien que le parc de Doñana soit l'un des plus grands sites naturels protégés d'Europe celui-ci risque malgré tout de rentrer sur la Liste du Patrimoine mondial en péril de l'Unesco. Situé dans le sud de l'Espagne en Andalousie, il fut créé en 1969 et abrite plus de 4000 espèces dont deux menacées : le lynx pardelle (ou lynx ibérique) et l'aigle ibérique. Malheureusement, une étude du WWF Sauvons Doñana : du danger à la prospérité réalisée par Dalberg nous révèle que les activités agricoles et industrielles qui s'exercent à proximité du parc pourraient totalement l'assécher et mettre en danger sa biodiversité. Le secteur de l'agriculture intensive a ainsi utilisé plus de 80% de l'eau qui devaient alimenter les marais de Doñana, sans compter que cette agriculture intensive pollue également la zone avec les pesticides et les engrais qu'elle utilise. Mais là n'est pas le seul péril, le gouvernement andalou soutient la réouverture d'une mine jouxtant le parc (à l'origine de l'une des pires catastrophes environnementales connue par l'Espagne) et un plan de dragage. Des projets d'extraction et de stockage de gaz sont aussi à prévoir.

 Flamants roses volants dans le parc national de Doñana, sud de l'Espagne, le 15 Juin 2009.
Flamants roses volants dans le parc national de Doñana, sud de l'Espagne, le 15 Juin 2009. Crédits : CRISTINA QUICLER - AFP

« Costa Doñana est à un tournant : soit le gouvernement espagnol respecte au plus vite les engagements internationaux qu’il a adopté, soit il continue à permettre sa surexploitation quitte à ce que la situation devienne irréversible et conduise à son classement sur la liste du patrimoine mondial en péril en juin 2017. La protection de Doñana n’est pas seulement une question d'intérêt local ou national, elle est d'une importance internationale. » Juan Carlos del Olmo, directeur général du WWF Espagne

La WWF appelle à interpeller le Président du gouvernement d’Espagne et demandez au gouvernement espagnol d’intervenir concrètement sur le site wwf.fr/faitesvousentendre

- LE PLUS : Vers la fin de la chasse et de l'élevage de lions et autres prédateurs en captivité en Afrique du Sud ?

Un article de l'International Fund for Animal Welfare (IFAW) nous apprend que lors du Congrès mondial de la nature de l'UICN à Hawaii une motion très importante a été votée puisqu'elle vise à mettre un terme à la chasse et à l'élevage de lions et autres prédateurs en captivité en Afrique du Sud. Jusqu'à présent, la Cour suprême d'Afrique du Sud avait établi sur fond de comptabilité constitutionnelle, que cette interdiction aurait eu des conséquences négatives sur les moyens de subsistance des éleveurs, mais le vote de cette motion devrait inciter le gouvernement sud-africain à s'intéresser de près à ces problèmes en prenant une autre perspective.

Lion dans la savanne - KRUGER SOUTH AFRICA
Lion dans la savanne - KRUGER SOUTH AFRICA Crédits : JEAN-JACQUES ALCALAY / BIOSPHOTO - AFP

En effet, pour l'IFAW "non seulement, la motion de l'UICN remet en cause les arguments conservationnistes de l'industrie de l'élevage de prédateurs en captivité, elle sert également à superposer les objectifs de conservation et de protection des animaux. L'élevage de lions en captivité et l'industrie de la chasse en espace clos qui lui est associée n'ont en vérité que très peu à faire avec la conservation, mais bien plus avec la cruauté animale".

Pour conclure, l'IFAW constate que le "gouvernement sud-africain est maintenant sous le feu des projecteurs de la planète et a désormais toutes les cartes en main pour faire ce qui est juste grâce à la motion de l'UICN".

Intervenants
  • Ancien formateur en histoire des sciences à l'IUFM de Bretagne
  • Toxicologue, directeur de l'unité INSERM « pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire »
  • directeur du Département Santé publique et environnement à l'Organisation Mondiale de la Santé, à Genève (Suisse)
  • naturaliste
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......